En direct

La concurrence s'organise autour de la reprise des barrages hydrauliques exploités par EDF
- ©

La concurrence s'organise autour de la reprise des barrages hydrauliques exploités par EDF

Defawe Philippe |  le 14/05/2007  |  France entièreEnvironnementEnergies renouvelablesMise en concurrenceInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
France entière
Environnement
Energies renouvelables
Mise en concurrence
International
Isère
Savoie
Santé
Conjoncture
Technique
Valider

Alors des concessions arrivent à échéance à partir de 2009, Suez et Poweo ont déjà annoncé qu'ils étaient intéressés par la reprise de plusieurs barrages hydrauliques. La société publique canadienne d'électricité Hydro-Québec serait également sur les rangs.

Pour le fournisseur indépendant d'électricité Poweo, la reprise de concession de barrages est "une priorité" et le groupe a indiqué qu'il s'intéressait à des installations supérieures à 100 mégawatts (MW). "C'est un objectif important pour Poweo", a souligné le directeur énergies renouvelables, Christophe Jurczak. La reprise de concessions hydrauliques "participe au mix énergétique" du groupe, qui veut produire 20% d'électricité, soit 600 MW, à partir d'énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse et barrages hydrauliques) d'ici 2012, a-t-il ajouté.

Suez, qui exploite déjà 73 barrages via ses filiales Société hydroélectrique du Midi (Shem) et la Compagnie nationale du Rhône (CNR), est également sur les rangs pour reprendre plusieurs concessions.
"Nous allons étudier avec attention les propositions" de reprise de concession, a indiqué un porte-parole de Suez, qui veut doubler sa production d'électricité d'ici 2012.

Au Canada, la société publique d'électricité Hydro-Québec a commencé à travailler sur un projet de reprise des concessions de barrages en France, a affirmé lundi le quotidien économique Les Echos. Le groupe canadien n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Une vingtaine de concessions, sur les 339 en France, arrivent à échéance à partir de 2009, selon le ministère de l'Industrie. Les premiers appels d'offre doivent être lancés d'ici la fin 2007, a-t-on indiqué au ministère.
EDF bénéficiait jusqu'à présent d'un droit de préférence sur le renouvellement des concessions. Avec la transformation de l'électricien historique en société anonyme en 2004, et le vote en 2006 d'un amendement abrogeant ce droit de préférence, le renouvellement des concessions a été ouvert à la concurrence.
Ce renouvellement se fait toujours dans le cadre de la délégation de service public.

Repères


Les concessions des barrages de Brommat et Sarrans (Corrèze), d'une capacité totale de 600 MW seront les premières à être renouvelées à partir de 2009. Suivront les barrages de Sautet et Cordeac en Isère (110 MW) en 2011, Ossau dans les Pyrénées Atlantiques (260 MW) fin 2012 et Bissorte en Savoie (800 MW) en 2014.

La production d'électricité d'origine renouvelable (hydraulique, éolien, solaire) a représenté 11,1% de la production totale brute d'électricité en France en 2006, selon la Direction générale de l'énergie et des matières premières (DGEMP).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur