En direct

La clinique Pasteur soigne son extension en site occupé

PASCALE BRAUN |  le 26/09/2014  |  Collectivités localesTechniqueBâtimentMeurthe-et-Moselle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Technique
Bâtiment
Meurthe-et-Moselle
Valider
Nancy -

La clinique Pasteur conduit à Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) un chantier complexe en site occupé pour accroître non pas sa capacité d’accueil, mais le confort apporté aux patients. Engagée cet été, la construction d’un étage supplémentaire sur un bâtiment de quatre étages, dont un rez-de-jardin, doit lui permettre de gagner 1 300 m2 pour créer 30 nouvelles chambres individuelles, et individualiser une vingtaine de chambres doubles.

Les travaux d’un montant de 4,2 millions d’euros TTC englobent l’extension, la création d’un ascenseur extérieur desservant les quatre étages et la restructuration des parkings. La livraison est prévue à la rentrée 2015. Conduit en site occupé dans un environnement urbain dense, le chantier a requis beaucoup de précautions. La direction de l’établissement a transféré les patients du troisième étage au rez-de-chaussée durant la phase la plus bruyante. « Nous avons réalisé le clos couvert très rapidement et nous sommes entourés d’entreprises locales pour garantir une grande réactivité en cas d’incident », précise David Grandjean, architecte au cabinet nancéien Cailleaud-Joliot, maître d’œuvre.

Toiture végétalisée et ITE

Le nouvel étage se compose d’une ossature et d’une façade bois préfabriquée assemblées par Maddalon Frères. Les bureaux d’études Adam Structure, Barthès BE Bois et Singler & associés ont supervisé la surélévation des structures et le transfert des fluides. Une toiture-terrasse végétalisée sera protégée par une étanchéité synthétique et complétée par une isolation extérieure couvrant l’ensemble du bâtiment.La clinique Pasteur envisage d’ores et déjà une nouvelle extension de 6 000 m2 sur une partie du parking actuel. Construit sur pilotis, un bâtiment de trois étages, dont la livraison est prévue courant 2016, mobilisera un investissement compris entre 10 et 12 millions d’euros pour augmenter la surface dévolue à la réanimation et à la dialyse. A plus long terme, l’établissement compte implanter une structure ambulatoire autonome dans l’ancienne caserne Kléber de Nancy.

PHOTO - 811920.BR.jpg
PHOTO - 811920.BR.jpg - © Clinique Louis PASTEUR

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur