Droit immobilier Vente et contrats spéciaux

La clause pénale est d’application automatique

Article paru dans Le Moniteur n° 5388 du 02/03/2007

La clause pénale a deux fonctions : réparer et contraindre. Si le débiteur n’exécute pas dans le délai et qu’il est absous, la clause perd son caractère contraignant. Du coup, la réparation est automatique : dès que le retard est constaté, la clause s’applique. Toutefois, si eu égard au préjudice, la pénalité paraît manifestement excessive, le juge peut la réduire ; mais il ne peut pas l’écarter purement et simplement.

...

Ce contenu est réservé aux abonnés de la revue : Opérations Immobilières
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X