En direct

La cimenterie d'Albigny réhabilitée en mode éphémère
Une fois réaménagé, le site accueillera notamment des boutiques et des espaces de restauration. - © JACQUES RIV AL / SAGITTAIRE ARCHITECTES ASSOCIÉS

La cimenterie d'Albigny réhabilitée en mode éphémère

VINCENT CHARBONNIER |  le 05/10/2018  |  AménagementRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagement
Rhône
Vie du BTP
Valider

Rhône -

Après son rachat par Jacques Chalvin, entrepreneur dans l'événementiel, Didier Caudard-Breille (DCB International) et Serge Mathieu (groupe Novali), le site de l'ancienne cimenterie d'Albigny-sur-Saône (Rhône) - qui n'a en fait jamais produit le moindre sac de ciment ! - va être réhabilité, en deux temps. Dans l'attente de la définition d'un projet d'aménagement plus précis, ce site de 6 000 m2 rebaptisé « Ma Cimenterie » deviendra d'abord, entre le 1er mai et le 30 septembre 2019 (avec prolongement éventuel en 2020), un espace d'animations en extérieur avec vide-grenier, marché vintage et expositions. En 2021, la friche arborera son nouveau visage, inspiré d'autres exemples de réhabilitation à visée commerçante comme ceux de Bikini à Berlin, de Camden Market à Londres ou du marché du Lez à Montpellier.

Démarche concertée. Environ 8 M€ seront investis dans la restauration et la transformation du lieu. Selon les plans de l'agence lyonnaise Sagittaire Architectes Associés, le bâtiment le plus emblématique du site, le Phare, deviendra un complexe de restauration et de séminaire sur 800 m2 et trois niveaux. Les 1 630 m2 du bâtiment principal accueilleront des commerces de meubles et de décoration, une brocante en rez-de-chaussée, une halle alimentaire avec mezzanine, un espace de coworking, un bar, des résidences d'artistes et d'artisans au niveau 1, une salle événementielle et une salle de fitness à l'étage supérieur. Les espaces extérieurs seront recomposés pour accueillir des jeux d'enfants et un skate park, des œuvres d'art contemporain, un espace événementiel et même un enclos à moutons.

« Aujourd'hui, rien n'est encore gravé dans le marbre, observe Jacques Chalvin. Le permis de construire de Ma Cimenterie sera déposé fin 2019, au terme d'une phase de concertation participative. » Vice-président de la métropole de Lyon délégué à l'urbanisme et au renouvellement urbain, Michel Le Faou apprécie cette « démarche d'urbanisme transitoire, une méthode intéressante pour conduire et tester des projets ». Au-delà, c'est toute la « loupe d'Albigny-Couzon », à l'intérieur de laquelle est située la cimenterie, qui sera concernée par un projet d'aménagement urbain métropolitain global, en synergie avec sa situation privilégiée, le long des berges de la Saône.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur