En direct

La chambre régionale des comptes épingle la gestion d'Asnières

Defawe Philippe |  le 04/12/2007  |  Collectivités localesHauts-de-SeineFrance entière

Endettement élevé, hausse importante de certaines dépenses, opération immobilière critiquée: la chambre régionale des comptes (CRC) d'Ile-de-France dresse dans un récent rapport un bilan sévère de la gestion d'Asnières (Hauts-de-Seine) par le maire Manuel Aeschlimann.

Proche de Nicolas Sarkozy et candidat à sa propre succession pour les municipales de mars 2008, le député-maire a indiqué lundi à l'AFP qu'il ne pouvait pas réagir sur le fond, car "la loi interdit" de communiquer sur un rapport de la CRC dans les trois mois qui précèdent une élection municipale (code des juridictions financières, NDLR).
Dans le document, dont des extraits ont été diffusés lundi dans l'édition Hauts-de-Seine du Parisien et dont l'AFP a eu copie, la CRC fait état d'une situation financière difficile, avec une dette élevée.

Le rapport se penche aussi sur le cas de l'adjoint au maire chargé de l'urbanisme, Antoine Bary. Fils de Louis-Charles Bary, successeur à la mairie de Neuilly-sur-Seine de Nicolas Sarkozy, Antoine Bary occupe des fonctions importantes dans une société immobilière qui intervient à Asnières, ce que déplore la CRC.
Elle évoque la mise en vente d'un immeuble en 2004 au cours de laquelle la direction de l'urbanisme de la ville est intervenue pour que le vendeur renonce à vendre à un premier acquéreur.
Le ministère des Finances avait finalement décidé d'acquérir l'immeuble fin 2004. Selon la CRC, l'Etat avait versé une commission de plus de 100.000 euros à la société de M. Bary.
La CRC relève également que les frais d'avocats ont plus que doublé entre 2000 et 2005, alors que la commune n'a pas eu à faire face à de lourds sinistres.
Selon la mairie d'Asnières, "les éléments publiés" par Le Parisien "et repris dans plusieurs autres médias ne sont pas les documents remis par la chambre régionale des comptes".
©AFP

Commentaires

La chambre régionale des comptes épingle la gestion d'Asnières

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur