En direct

LA CASERNE PEPE, UN « LIEU INFINI » EN VRAIE GRANDEUR ET TEMPS RÉEL

le 08/10/2018  |  Bouches-du-RhôneFrance entièreEurope

BIENNALE DE VENISE -

Le pavillon français de la Biennale d'architecture de Venise expose, jusqu'au 25 novembre, dix « lieux infinis », des bâtiments désaffectés réinvestis collectivement pour accueillir des activités culturelles, des entreprises, voire de l'hébergement. Mais les commissaires du pavillon, les architectes d'Encore Heureux, ne se sont pas contentés de présenter photos, plans et maquettes : dans une caserne abandonnée de l'île du Lido, ils ont donné vie au projet Esperienza Pepe, un onzième lieu infini.

Les commissaires générales de la 16e Biennale d'architecture de Venise, les architectes irlandaises Yvonne Farrel et Shelley McNamara (agence Grafton), ont proposé la thématique « Free space ». Chargée du pavillon français, l'agence Encore heureux (Nicola Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard) présente dix lieux pionniers en France, qui « explorent et expérimentent des processus collectifs pour habiter le monde et construire des communs »(1) . Ces territoires instaurant des espaces de liberté réinterrogent notamment le statut de l'architecte, lequel ne construit pas à proprement parler un bâtiment, mais génère un processus architectural pour « faire lieu ». Les dix exemples ne sont pas érigés en tant que modèles, mais exposés en tant qu'expérimentations.

Raccord avec le propos, la scénographie, réalisée avec le Collectif Etc, réutilise les matériaux du Studio Venezia créé par Xavier Veilhan dans le pavillon l'an dernier, à l'occasion de la Biennale d'art contemporain. Elle met en scène un cabinet de curiosités, 680 objets provenant des dix lieux suspendus au-dessus des visiteurs. Celui-ci est accompagné de maquettes produites par l'atelier Make it, d'illustrations de Jochen Gerner, de films de Ronan Letourneur, de photographies d'Alexa Brunet et de cartes de l'Atelier parisien d' urbanisme (Apur). Un atlas collaboratif et une salle réservée aux tables rondes et ateliers complètent l'ensemble(2) .

Bagages culturels

Mais la force de la représentation française cette année ne réside pas seulement entre les murs du pavillon. Elle prend véritablement corps dans un onzième lieu, situé hors du périmètre des Giardini, sur l'île du Lido, dans une ancienne caserne datant de la fin du XVIe siècle, « découverte » en février par les commissaires français - soit trois mois avant l'ouverture de la manifestation. Le mois précédent, les architectes d'Encore heureux avaient rencontré Biennale Urbana, un collectif d'architectes vénitiens porté par Giulia Mazzorin et Andrea Curtoni, qui explore le territoire de Venise et ses lieux abandonnés afin de favoriser le dialogue entre les habitants et les visiteurs internationaux. Associés à Lorenzo Romito, l'un des membres fondateurs de l'association romaine Stalker, ils ont commencé depuis deux ans à réinvestir l'ensemble constitué de bâtiments [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

LA CASERNE PEPE, UN « LIEU INFINI » EN VRAIE GRANDEUR ET TEMPS RÉEL

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur