La Capeb veut simplifier le RGE et réclame des paiements plus rapides

Alors que la  nouvelle mouture de  la qualification RGE doit entrer en vigueur en 2021, le président de la Capeb Jean-Christophe Repon n'en démord pas, et milite contre l'instauration des domaines critiques. Selon lui, l'Agence nationale de l'habitat, qui distribue Maprimerenov', a six mois de retard dans les paiements.

Partager
La Capeb veut simplifier le RGE et réclame des paiements plus rapides
Jean-Christophe Repon, président de la Capeb.

«L’idée du RGE “au coup par coup” est validée. Reste à savoir ce qui ressortira des travaux. » Alors qu’il réclamait cet assouplissement, Jean-Christophe Repon, président de la Capeb, n’est toutefois pas totalement satisfait. Pour rappel, cette nouvelle mesure viserait à accorder aux entreprises ne disposant pas de la qualification Reconnu garant de l’environnement (RGE) le droit de réaliser des travaux de rénovation énergétique, tout en faisant bénéficier leurs clients des aides de l’Etat.

Six mois de retard de paiement

Le problème, selon Jean-Christophe Repon, réside dans la nouvelle mouture de cette qualification, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2021. « D’un côté, on acte l’idée du RGE au coup par coup, et de l’autre, on complexifie le dispositif en créant six domaines critiques de travaux. En outre, les entreprises intervenant sur ces domaines seront contrôlées deux fois sur des chantiers sur quatre ans, au lieu d’une seule fois actuellement. Or un audit coûte en moyenne 300 €, tout comme la qualification pour un seul domaine. Une charge pour l’entreprise, à renouveler chaque année. Les artisans auront du mal à y voir clair », regrette-t-il

Autre cheval de bataille : faire accélérer l’Agence nationale de l’habitat (Anah) sur la gestion des dossiers liés à Ma Prime Rénov’. « Sur les 25 000 dossiers en paiement, seuls 6 000 ont été effectivement réglés à fin septembre », déplore Jean-Christophe Repon, qui évalue le retard à six mois.

Même délai estimé pour le paiement des certificats d’économies d’énergie (CEE) par les fournisseurs d’énergie : « Les demandes déposées il y a un an n’ont pu être traitées dans les temps à cause de la crise sanitaire, et certains dossiers sont désormais rejetés parce qu’ils sont hors délais. »

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil