En direct

La Capeb veut plus d’éco-artisans

C. W. |  le 17/06/2011  |  Collectivités localesLot-et-Garonne

Lot-et-Garonne -

Président de la confédération des artisans et des petites entreprises (Capeb) de Lot-et-Garonne et également administrateur national de l’organisation professionnelle, Philippe Bazzoli veut des mesures facilitant la création de groupements d’éco-artisans. « Il s’agit d’éviter qu’ils soient taxés d’entreprises générales. L’enjeu consiste à appliquer la marque éco-artisan au bâti ancien », déclare-t-il. Regrettant le faible nombre des entreprises engagées dans la démarche, soit 35 labellisées et 65 en cours sur les 500 adhérents de la Capeb en Lot-et-Garonne, Philippe Bazzoli veut lancer d’ici à la fin de l’année une campagne d’affichage départemental : « Nous voulons sensibiliser les clients à la marque. Plus ils la réclameront, plus les entreprises auront envie d’y aller », estime-t-il.

Commentaires

La Capeb veut plus d’éco-artisans

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX