En direct

La canicule donne des sueurs froides aux frigoristes
Le nombre d'appels explose et met à rude épreuve les entreprises de dépannage. - © ©Tascha

La canicule donne des sueurs froides aux frigoristes

Augustin Flepp |  le 24/07/2019  |  Génie climatiqueClimatisationEnvironnementFluide frigorigèneEquipements techniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Génie climatique
Climatisation
Environnement
Fluide frigorigène
Equipements techniques
Inspection technique
Energie
Canicule
Valider

Conçues selon une température de référence, les climatisations et les installations frigorifiques sont parfois sous-dimensionnées pour résister aux fortes chaleurs, alerte un professionnel du froid. Conséquence : le nombre d’interventions explose chez les entreprises de dépannage. Et ça ne va pas s'arranger en ce jeudi particulièrement bouillant.

Attention à la surchauffe. Alors que la France et le BTP traversent un nouvel épisode caniculaire, les frigoristes sont fortement sollicités pour réparer les installations frigorifiques (climatisation, chambres froides…) tombées en panne à cause de la chaleur.

Le nombre d’appels explose, au grand dam des entreprises. « Malgré nos 1350 techniciens déployés sur le terrain, nous ne pouvons hélas répondre à toutes les demandes de nos clients », concède Laurent Meykuchel, directeur général d’Engie Axima réfrigération. Le jeudi 25 juin 2019, le géant français du génie climatique a reçu 450 appels provenant de la région parisienne, au-lieu de « 40 à 50 » habituellement.

Volontariat

Juin fut un mois exceptionnel. Dalkia Froid Solutions, l’autre leader du marché, ne peut pas en dire autant. Ses techniciens ont réalisé près de 7600 interventions le mois dernier, contre 5500 en moyenne. Et le nombre d’appels de nuit et les week end a quasiment doublé par rapport au mois de mai. Les secteurs de la grande distribution et de la logistique concentrent la majorité des interventions.

Pour répondre à la demande, Engie et Dalkia ont renforcé leur équipe d’astreinte sur la base du volontariat. « Il y a une grande solidarité dans nos équipes, souligne Philippe Anselme, directeur général de Dalkia Froid Solutions. « Dès que nous les avons sollicités pour travailler de jour comme de nuit, de nombreux techniciens se sont portés volontaires ».

Engie Axima a pour sa part « doublé, voire triplé » le nombre de techniciens en astreinte.

Une centaine de dépannages en retard


Malgré le renforcement des équipes, les sociétés de maintenance peuvent compter jusqu’à plusieurs centaines de dépannages en retard. La filière peine à attirer de nouveaux candidats qualifiés : plus de 5000 postes de frigoristes ne sont pas pourvus chaque année.

Sur le terrain, les conditions climatiques impactent de plus en plus le quotidien des frigoristes, appelés parfois en urgence pour refroidir des installations. Selon le site frigoristes.fr qui regroupe 9000 professionnels du froid, les équipements frigorifiques sont conçus sur la base de température extérieure qui sert de référence pour calculer le dimensionnement des appareils. Cette valeur est par exemple de 32° pour la région parisienne, ce qui signifie que les installations franciliennes ne peuvent supporter trop longtemps des températures plus élevées.

« Jusqu’à la canicule de 2003, tout allait bien, confie Adrien Le Norcy, frigoriste de 41 ans basé dans les Yvelines (78). « Il arrivait qu’un à deux jours dans l’année, cette limite soit dépassée. Mais quand ce seuil est dépassé plusieurs jours, l’appareil ne fonctionne plus très bien ».

Installation frigorifique
Installation frigorifique - © Adrien Le Norcy

Limite de fonctionnement


De l’aveu de certains professionnels, de nombreux groupes de froid sont poussés à leur limite de fonctionnement et ne sont pas capables de résister à des températures qui dépassent allégrement les 40°. « Avec l’aide de nos fournisseurs, nous dimensionnons nos installations pour des températures d’air de plus de 35°, explique Laurent Meykuchel, directeur général chez Engie Axima réfrigération. « Mais quand la température frôle les 45°, le rendement de l’appareil diminue. Nous n’avons pas d’énormes marges de manœuvre ».

Conséquence : une surconsommation électrique, des pertes de biens alimentaires, des pannes de compresseurs, des fuites de fluides frigorigènes… Et pour éviter la surchauffe des installations, notamment les plus anciennes, les professionnels n’ont d’autre choix que d’humidifier les condenseurs, à l’aide «d’un simple tuyau d’arrosage acheté chez Leroy Merlin », rapporte Adrien Le Norcy.

Avant chaque été, Engie Axima transmet à ses clients une liste de bonnes pratiques afin de protéger les appareils produisant du froid : limiter les ouvertures de portes, éviter les courants d’air…

Humidification de climatisation
Humidification de climatisation - © Adrien Le Norcy

"Nous contournons le problème"


Alors que les scientifiques anticipent des canicules plus fréquentes, la filière du froid (industriels, frigoristes) continuera d’adapter la performance des climatisations à des températures plus extrêmes. Une orientation qui va à l’encontre de la lutte contre le réchauffement climatique, selon Adrien Le Norcy.

« On compense le problème par un surdimensionnement des installations ce qui permet d’avoir des appareils qui fonctionnent même à 40° extérieur, mais qui consomment énormément plus d’énergie. Sans parler des échangeurs et des matériaux supplémentaires utilisés. Et donc nous contournons le problème par une solution qui va l’aggraver ! ».

Commentaires

La canicule donne des sueurs froides aux frigoristes

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur