En direct

La Caisse des dépôts se lance dans l'énergie solaire en Provence

CHESSA Milena |  le 11/12/2007  |  EnergieCollectivités localesVar

La Caisse des dépôts se lance dans l'énergie solaire, grâce à un projet développé avec Solaire Direct, de cinq parcs solaires au sol en Provence, d'une puissance globale de 32 mégawatts, pour un investissement total de 140 millions d'euros. Ce projet doublerait presque la capacité solaire de la France, où la puissance solaire installée est actuellement de 40 MW, dont 15 en métropole.

Cette opération est "sans précédent en France" par la puissance installée au sol, qui permettra de produire l'électricité nécessaire à 11.000 foyers, soulignent les deux partenaires dans un communiqué commun. Pour ce faire, l'organisme public Caisse des dépôts et la société privée Solaire Direct ont créé le 5 décembre une filiale commune Solaire Durance qui développera, construira et exploitera dans le Var et dans les Alpes de Haute-Provence ces parcs photovoltaïques. Les sites concernés sont Vinon-sur-Verdon, dans le Var, et Oraison, Sainte-Tulle et les Mées, dans les Alpes de Haute-Provence. La mise en service des premiers parcs est prévue au deuxième semestre 2008.

Solaire Durance sera détenue à hauteur de 50,25% par Solaire Direct, qui interviendra comme développeur et opérateur, et à 49,75% par la Caisse des Dépôts, co-développeur, qui apportera son expertise financière et sa connaissance des territoires. Les parcs devraient produire au final 45.000 MWh en année pleine, soit l'électricité consommée par 11.000 foyers, plus que n'en comptent ces communes. Les parcs occuperont 80 hectares, et produiront une énergie primaire comparable à 1.600 hectares de bois-énergie ou 9.600 hectares de biocarburants.

"Il s'agit du premier investissement de la Caisse des Dépôts dans des centrales solaires au sol (qui) s'inscrit dans sa stratégie de développement actif d'infrastructures de production d'énergies renouvelables", précise le communiqué. Pour dépasser l'objectif européen de 20% d'énergies renouvelables dans la consommation d'électricité en 2020, la France devra développer 7.000 MW d'ici cette date, estime le Syndicat des énergies renouvelables, qui représente les entreprises du secteur.

Commentaires

La Caisse des dépôts se lance dans l'énergie solaire en Provence

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur