En direct

La belle revitalisation des rives du Vinalpo, en Espagne, récompensée
Revitalisation des rives du Vinalpo en Espagne par l'agence Grupo Aranea. - © © Jésus Granada

La belle revitalisation des rives du Vinalpo, en Espagne, récompensée

Catherine Séron-Pierre |  le 30/04/2014  |  Michel Desvigne AménagementArchitectureCultureUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Michel Desvigne
Réalisations
Aménagement
Architecture
Culture
Urbanisme
Europe
Profession
Valider

Les résultats de la huitième édition du prix européen « public space », visant à récompenser la qualité urbaine d’un aménagement et sa capacité à favoriser la cohésion sociale, ont été annoncés le 25 avril 2014 au Centre de culture contemporaine de Barcelone. Déjà lauréat du Prix de l’Aménagement urbain 2013, le réaménagement du Vieux-Port de Marseille par le groupement mené par le paysagiste Michel Desvigne, en association avec Foster+Partners, architecte, ingénieur et Tangram Architectes, urbanistes (et avec Ingérop Méditerrannée, BET ; Yann Kersalé, plasticien lumière) remporte une nouvelle fois la mise. Mais il est n’est pas seul. Le projet français est co-lauréat avec celui de revitalisation des rives du Vinalpo à Elche en Espagne mené par l’agence Grupo Aranea. Si vous devez déjà connaître le projet marseillais, celui des Espagnols vous est sûrement moins familier. « AMC » en avait fait la couverture de son numéro 231 daté de mars 2014 et vous offre ci-dessous l’article présentant le projet.

___________________________________________________________________________________

Le Moniteur.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés d'AMC. Il est extrait du n°231 daté de mars 2014. Profitez de tous les articles réservés, en cliquant ici.

___________________________________________________________________________________

 

Tissant un réseau fluide de parcours de part et d’autre du lit canalisé de la rivière Vinalpo, l’équipe de Grupo Aranea a revitalisé les berges dégradées du cours d’eau. Avec ses multiples cheminements et franchissements, le site offre désormais un paysage ludique à parcourir et pratiquer. Une rivière crée souvent une césure dans le territoire d’une ville, parfois elle constitue même une frontière difficilement franchissable ou rend un site inaccessible. Cependant, il est possible de réinterpréter cette caractéristique géographique pour la transformer en un élément positif, c’est ce qu’a réussi à Elche dans la province d’Alicante, l’agence espagnole Grupo Aranea. Le projet nommé Valle Trenzado rétablit des traversées et propose de nouveaux parcours sur les rives du Vinalpo à Elche, connue pour sa palmeraie historique classée au Patrimoine mondial de l’Unesco. La continuité de la vallée du Vinalpo avait disparu depuis les travaux réalisés dans les années 70 pour canaliser de béton le lit de la rivière au débit très irrégulier. Depuis lors, les habitants ne profitaient plus de ce site singulier que caractérise un dénivelé de 40 m. Le cours de la rivière comportait sur son parcours urbain, un certain nombre de franchissements mais mal répartis, ce qui contraignait les usagers à de longs détours dans leurs déplacements quotidiens. Le concours lancé pour la revitalisation des berges du Vinalpo dans sa traversée de la ville fut remporté fin 2009, par Grupo Aranea, équipe pluridisciplinaire menée par Francisco Leiva, architecte et Marta Gracia, ingénieur agronome et paysagiste. Et après de multiples difficultés économiques et politiques, le chantier a pu être lancé en 2010 pour une première tranche de 800 m sur une totalité de 3 km. Pendant cette période intermédiaire, les concepteurs ont approfondi leur démarche et affiné le projet.

Plan du projet de revitalisation des rives du Vinalpo en Espagne par l'agence Grupo Aranea.
Plan du projet de revitalisation des rives du Vinalpo en Espagne par l'agence Grupo Aranea. - © © Grupo Aranea

Topographie complexe


Il ne s’agissait pas uniquement d’améliorer des rives dégradées en termes de paysage, mais de mettre au point une stratégie urbaine pertinente pour réconcilier une ville entière. C’est pourquoi la conception a été développée à l’aide d’un processus participatif. Des ateliers publics regroupant citoyens et collectivités, ont permis d’étudier les potentialités à développer, de définir les principaux lieux à connecter, les zones d’intérêt particulier, les parcours les plus fréquentés, et d’établir une large sélection d’usages souhaités. Après cette étape, le dispositif a été développé tout en tenant compte des relations complexes et parfois contradictoires entre les multiples interlocuteurs institutionnels intervenant sur le site : confédération hydrographique, conseil de l’environnement, conseil du patrimoine, communauté de régulation de l’eau, services des eaux, et municipalité de Elche… Cette méthode itérative et non quantifiable qui a fait évoluer le projet, a abouti à la conception d’un projet vivant. Les pentes abruptes du vallon sont, en dépit de leur très forte déclivité, désormais fréquentées par des promeneurs, des sportifs, ou encore des flâneurs profitant du paysage. Le tracé biais des sentiers s’adapte à la topographie complexe, et répond très précisément à chaque lieu, prenant en compte les traces préexistantes et les spécificités du tissu urbain ancien. La réalisation mono matériau des cheminements et passerelles en béton génère une sorte d’indifférenciation formelle qui traduit une intention graphique et sensible à la fois. Des plantations de végétaux – essences locales et arbustes – s’inscrivent dans les lignes de parcours et apporteront à terme confort et ombrage. L’objectif est atteint : l’implantation stratégique des passerelles renforce les relations entre des quartiers autrefois isolés. Et les cheminements tendus qui semblent en lévitation au-dessus du lit canalisé de la rivière, constituent les emblèmes de la reconquête de ce site exceptionnel. Les relations humaines et sociales se trouvent rétablies et enrichies grâce à un travail attentif sur le paysage.

Fiche technique

Lieu: Vallée du Vinalpo, Elche, Espagne

Maîtrise d’ouvrage: Ville de Elche

Maîtrise d’oeuvre: Grupo Aranea – Francisco Leiva Ivorra, Marta Garcia Chico, Antoni Baile Jimenez, Procoro del Real Baeza, architectes paysagistes

Programme: revitalisation des rives du Vinalpo

Surface: 115 000 m2

Calendrier: concours 2009, chantier 1ère tranche (800 m) 2010, livraison 2013

Commentaires

La belle revitalisation des rives du Vinalpo, en Espagne, récompensée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur