En direct

La baisse se poursuit

le 17/01/2014  |  Paris

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Valider
Non-résidentiel -

Les mises en chantier à fin novembre 2013 restent en baisse dans la plupart des segments d’activité du non-résidentiel (bâtiments industriels, locaux tertiaires…), selon les derniers chiffres publiés par le ministère : - 4,5 % sur douze mois, comparées au niveau déjà particulièrement bas de 2012. Dans la mesure où la production industrielle s’est repliée de 0,5 % à 1 % en 2013 et que la consommation des ménages est en quasi-stagnation, l’activité de construction restera faible au cours des prochains mois. L’institut I + C prévoit ainsi 2,97 millions de m² lancés à fin 2013 dans l’industrie (- 1,6 %), 3,47 millions de m² de bureaux (- 0,5 %) et 3,54 millions de m² de locaux commerciaux (- 1,3 %). Ensuite, la tendance annuelle connaîtra, au mieux, un palier au premier trimestre 2014, en raison des effets mécaniques résultant des faibles niveaux de construction enregistrés l’an passé (intempéries) et aux conséquences des élections municipales (lancement de chantiers), qui auront lieu fin mars, sur la construction des bâtiments publics.

L'expert - « Bureaux franciliens : les utilisateurs privilégient clairement le neuf »

« Sur les 15,1 milliards d’euros investis en 2013 en immobilier d’entreprise (stable sur un an), 9,7 milliards l’ont été dans les bureaux (- 3 %). Paris intra-muros recule fortement (- 39 %) par manque d’offre prime. La première couronne, en revanche, affiche un regain d’activité. Les investisseurs opportunistes ont animé le marché, via des opérations moins sécurisées comme les restructurations. L’appétit des investisseurs et les faibles taux d’intérêt devraient favoriser l’investissement en 2014. En revanche, le marché locatif a décroché en 2013 (- 17 %), pénalisé par le recul des grandes transactions et du clés en main. Seulement 1,74 million de m² a été placé en Ile-de-France (plus mauvais chiffre en dix ans). La demande placée (m² de bureaux vendus ou loués) n’a augmenté que dans le Sud-Ouest francilien. L’offre disponible atteint un record (+ 13 %, voir graphique). Le rapport de force, favorable aux utilisateurs, conforte un marché à deux vitesses : d’un côté des bureaux low cost avec des utilisateurs qui privilégient la renégociation du bail au déménagement ; de l’autre des utilisateurs profitant de la pression sur les valeurs locatives pour améliorer leur emplacement. Pour les grandes surfaces (plus de 4 000 m²), leur préférence va aux immeubles neufs ou restructurés (73 % du total), avec un raisonnement en coût d’exploitation par poste. »

PHOTO - 771006.BR.jpg
PHOTO - 771006.BR.jpg - © CUSHMAN ET WAKEFIELD
PHOTO - 770849.BR.jpg
PHOTO - 770849.BR.jpg - © Source : cushman & wakefield
Les mises en chantier des bâtiments industriels
PHOTO - 770683.BR.jpg
PHOTO - 770683.BR.jpg - © Source : soes, sit@del 2, I + C
Les mises en chantier des bureaux
PHOTO - 770684.BR.jpg
PHOTO - 770684.BR.jpg - © Source : soes, sit@del 2, I + C
Les mises en chantier des commerces
PHOTO - 770685.BR.jpg
PHOTO - 770685.BR.jpg - © Source : soes, sit@del 2, I + C

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur