La baisse des ventes n'entame pas la confiance de Rexel
Résultats de Rexel - © © DR

La baisse des ventes n'entame pas la confiance de Rexel

Marie-Laure Barriera (Négoce) |  le 05/11/2013  |  Matériel de chantierInternationalEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Matériel de chantier
International
Europe
Valider
Résultats -

Le groupe de distribution de matériel électrique affiche un CA en baisse de 5,4 % au 3ème trimestre. En France, le groupe annonce faire mieux que le marché en limitant la baisse à 3,8 %.

Le chiffre d'affaires de Rexel au 3ème trimestre, a atteint 3,255 Md€, en baisse de 5,4% en données publiées et en baisse de 2,7% en données comparables et à nombre de jours constant, indique le groupe de distribution. Des résultats qui reflètent des conditions de marché toujours difficiles en Europe (-4,9%, après -5,5% au T1 et -5,2% au T2) et dans la zone Pacifique (-10,8%, après -12,3% au T1 et -14,3% au T2), et au contraire une poursuite de la croissance aux Etats-Unis (+1,5%), en Chine (+15,2%) et au Brésil (+2,4%).

La France fait de la résistance

Sur l’Europe précisément, hors ventes d'équipements photovoltaïques, les ventes en données comparables et à nombre de jours constant ont diminué de 4,6%, mieux que la baisse de 5,2 % du trimestre précédent.  La France ne recule que de 3,8 % se félicite le groupe indiquant « surperformer le marché grâce aux grands projets qui ont partiellement compensé la baisse des marchés finaux résidentiel et industriel ». Chez les voisins européens, plusieurs groupes se forment.  D’un côté le Royaume-Uni (-7,5%), l’Allemagne (-7,6 %), les Pays-Bas (-13%), où les ventes ont continué à baisser dans  des conditions de marché difficiles, de l’autre, des pays qui ont « poursuivi leur  amélioration séquentielle » telle que la Scandinavie, la Belgique, la Suisse ou l’Autriche. Enfin, dans les pays d'Europe du Sud, l’Italie et le Portugal ont enregistré des baisses de 9,6% et 12,3% respectivement, tandis que l’Espagne se maintient à -1,2%. En confirmant ses objectifs délivrés en juillet, soit un chiffre d'affaires annuel (en données comparables) en baisse de « 2 à 3% » (au lieu d'une croissance organique légèrement positive) et une marge d'Ebita ajustée comprise « entre 5,5% et 5,6% » (au lieu de 5,7% prévu initialement), le Président du directoire de Rexel, Rudy Provost s'est dit confiant que « la solidité intrinsèque du modèle économique de Rexel et l'impact positif de notre projet d'entreprise « Energy in Motion » constituent une base solide pour créer de la valeur à l'avenir, lorsque les marchés repartiront. »

Commentaires

La baisse des ventes n'entame pas la confiance de Rexel

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur