En direct

L'ŒUVRE-MONDE DE GIO PONTI

le 13/11/2018  |  ParisEuropeOuvrage d'art

Créateur prolixe et total, l'architecte et designer Italien n'a eu de cesse de créer des ponts d'un art à l'autre, de la tradition à la modernité. L'hommage rendu par le musée des Arts décoratifs, à Paris, servi par une scénographie de Jean-Michel Wilmotte, permet de prendre toute la mesure de ce créateur hors normes qui, de l'architecture aux arts décoratifs, apparaît comme un digne successeur des artistes de la Renaissance.

Organisée près de quarante ans après sa mort, la rétrospective « Tutto Ponti » donne un peu le tournis, tant la profusion des œuvres (plus de 400 présentées) le dispute en diversité et qualité. Jamais la notion d'œuvre d'art totale, thème qui parcourt toute l'histoire de l'art du XXe siècle, n'a semblé plus adaptée pour qualifier la production de l'architecte et designer italien Gio Ponti (1891-1979).

Rebondissant sans cesse, de la céramique au luminaire, du mobilier à l'architecture, de l'aménagement d'un paquebot à la mise en scène ou à la création de costumes, la créativité de celui qui fut également homme de presse paraît sans limite. Même sa production architecturale, l'un des fils rouges de l'exposition, illustre cette capacité à se renouveler et explorer toujours de nouveaux programmes. On doit à Gio Ponti des maisons individuelles, mais aussi des usines, immeubles de bureaux, bâtiments universitaires, tours, hôtels, centrales électriques, édifices culturels ou sacrés.

Dans une scénographie de Jean-Michel Wilmotte exploitant les belles hauteurs du musée des Arts décoratifs, le parcours chronologique s'organise en trois grands axes : l'objet, le mobilier, l'architecture. L'ensemble est complété par six splendides periods rooms, disposées en enfilade, côté rue de Rivoli. On ne saurait que conseiller au visiteur de commencer par la reconstitution de ces intérieurs. La villa l'Ange volant à Garches, l'immeuble Montecatini à Milan, le palazzo del Bo de Padoue, l'hôtel Parco dei Principi de Sorrente, l'appartement de Ponti à Milan et la villa Planchart de Caracas offrent une immersion sensible dans l'univers de l'architecte designer. L'aménagement intérieur du palazzo del Bo de l'université de Padoue est reconstitué par différentes pièces de mobilier : imposant banc de bois, table basse en bois et plateau en verre, porte-manteaux à la ligne épurée. Dans une série de photos, [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur