Profession

L’université de Chicago, partenaire de l’école d’architecture de Toulouse

Mots clés : Architecte - Architecture - Conservation du patrimoine - ERP sans hébergement

Professeur à l’école d’architecture de Toulouse (Haute-Garonne), Rémi Papillault, architecte du patrimoine, a initié un partenariat avec le département d’urbanisme de l’Illinois University of Chicago. Il se concrétise par l’échange d’étudiants et des travaux de recherche communs sur la préservation du patrimoine…

L’école nationale supérieure d’architecture de Toulouse (Ensat) enverra en septembre 2014 à Chicago sa première étudiante dans le cadre d’un partenariat noué avec le département d’urbanisme de l’Illinois University of Chicago (IUC). Né à la suite d’une conférence donnée sur le patrimoine architectural et urbain, du 3 au 10 mai 2014 à Chicago par Rémi Papillault, architecte du patrimoine et professeur à l’Ensat, sur l’invitation de l’architecte Sanjeev Vidyarthi, ce partenariat comporte trois volets.

 

Partenariat à trois volets

 

Deux étudiants français de niveau « master 1 » partiront à la rentrée prochaine à Chicago (Illinois, USA) pour y étudier pendant une année scolaire, tandis que deux étudiants américains suivront les cours de la quatrième année d’études à l’Ensat. « La sélection s’effectuera sur la base des résultats universitaires et du niveau en langue », précise Rémi Papillault.
La recherche sur le patrimoine architectural et urbain avec l’étude des outils de préservation (Avap, PLU patrimonial, secteur sauvegardé, etc.) développés en France. « L’objectif est de monter des programmes de recherche communs pour réfléchir, notamment, à la façon de préserver à l’échelle urbaine dans la ville américaine. Aux Etats-Unis, la préservation du patrimoine se limite au bâtiment. Or, l’échelle territoiriale existe avec les parcs naturels » observe Rémi Papillaut.
Enfin, troisième volet, faire travailler ensemble dix étudiants français et dix américains sur un projet au niveau master dans le cadre de workshops.

 

Workshop au printemps 2015

 

Un premier workshop est programmé au printemps 2015. Encadrés par deux professeurs de l’Ensat et quatre professeurs de l’IUC, une trentaine d’étudiants travailleront pendant dix jours sur Gary, ville au sud du lac Michigan, dans l’Illinois. « A terme, cette ville et Chicago, éloignées de 50 kilomètres, seront reliées par les transports urbains. L’objectif de la ville est d’accompagner la croissance démographique qui résultera de cette connexion. Le workshop consiste à élaborer différents documents d’urbanisme. Mais au-delà, nous demanderont aux étudiants d’aborder le sujet sous forme d’art urbain. Il y a une dimension embellissement. Nous attendons un travail sur le lien entre ville et architecture », détaille Rémi Papillault. Pour l’Ensat, ce ne sera pas le premier partenariat avec une université étrangère. L’école travaille déjà avec celles d’Hanoï (Vietnam) et de Chandigarh (Inde). Avec cette dernière, la collaboration porte sur le rapport à l’architecture de Le Corbusier. Avec le Vietnam, la réflexion est consacrée au patrimoine et au développement durable.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X