En direct

L’Ordre des architectes lance un « Livre blanc » collaboratif et évolutif
Denis Dessus, président du Conseil national de l'Ordre des architectes (Cnoa). - © © Cnoa

L’Ordre des architectes lance un « Livre blanc » collaboratif et évolutif

Anaïs Divoux |  le 12/10/2020  |  cnoaHLMDenis DessusFrance Unam

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

cnoa
Architecture
HLM
Denis Dessus
France
Unam
Valider

Après - seulement - quatre mois de travail, le Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa) a publié le 9 octobre 2020, la deuxième édition de son « Livre blanc », en partenariat avec de nombreux acteurs du secteur.

Un projet « dingue », une « ambition surdimensionnée », les termes utilisés par Denis Dessus, président du Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa) sont sans équivoque.

L’institution à présenté, vendredi 9 octobre, la deuxième édition de son Livre blanc : « Le Livre blanc 2.0, une université permanente de l'architecture et du cadre de vie ».

Accessible sur internet, il se présente comme un « centre de ressources numériques », à destination des professionnels du secteur, mais également ouvert au public.

Rédigé à l’initiative du Cnoa, il est pourtant issu d’une réflexion collective : « c’est un outil commun, qui n’est pas là pour porter notre parole uniquement, mais également celle des dizaine d’associations, de syndicats, de collectivités, et même de représentants de l’Etat qui y ont contribué ».

Des politiques publiques inadaptées

Si tant d’acteurs ont répondu à l’initiative, c’est que, toujours d’après Denis Dessus, la profession : « souffre de politiques publiques inadaptées, alors que la crise sanitaire a montré l’importance primordiale du cadre de vie ».

Ce concentré de connaissances comptabilise déjà de nombreux partenaires, à l’image d’Action Logement ou encore de l’Union nationale des aménageurs (Unam). La liste des contributeurs devrait, par ailleurs, croître dans l’avenir dans la mesure où l’ouvrage sera régulièrement mis à jour : « évoluant en permanence, au grè des contributions des acteurs du milieu ».

C’est là le caractère innovant de ce livre en ligne : proposer un contenu évolutif, qui n’est pas figé dans le temps, permettant à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice au moment voulu : « Tous n’ont pas encore eu le temps de contribuer, c’est un bébé, pas encore mature, mais déjà bien formé » se félicite Denis Dessus.

Absence du monde HLM

Des absents de marque dans cette liste de partenaires et contributeurs : les bailleurs sociaux, pourtant de gros maîtres d’ouvrages (110 000 HLM agréés en 2019). Il faut dire que les relations entre le Cnoa et le monde HLM sont perfectibles, depuis que la loi Elan a supprimé l’obligation de concours pour la construction de nouveaux logements sociaux. Interrogé sur ce point, l’Ordre des architectes affirme que cette situation pourrait évoluer prochainement : « L'Union sociale pour l'habitat (USH), ainsi que Toit et Joie ont été approchés. Sur la question du logement, et notamment du logement abordable, nous venons de recevoir une contribution de La Confédération nationale du Logement (CNL). »

Cinq chapitres

Ce Livre blanc comporte cinq chapitres : « transition écologique », « équilibre social et territorial », « architectures et cultures », « qualité et valeur de la production » ou encore « être architecte ». Chacun d’eux est découpé en plusieurs sous-parties, qui devraient s’enrichir dans les mois à venir. Pour Denis Dessus « le train a démarré, il va maintenant poursuivre sa route ! ».

Un groupe de réflexion a été lancé en octobre dernier par l'exécutif pour "faire émerger de nouveaux modes de faire entre maîtres d’ouvrage et architectes ». Ce groupe piloté Pierre-René Lemas, ex secrétaire général de l’Élysée et directeur général de la Caisse des dépôts, compte parmi ses membres le Cnoa.

 

Alors que le rapport sur la qualité du logement issu de ces réflexions n’est pas encore paru, Denis Dessus, président du Conseil national de l’Ordre des architectes a livré quelques précisions pour Le Moniteur : "Ce rapport va être rendu avec un peu de délai, puisque les travaux ont été suspendus pendant six mois. (…) On devait par exemple visiter les quartiers remarquables de bordeaux, mais nous avons été pris de court. (...) D’ailleurs trois ministres qui avaient fait des lettres de missions, ne sont plus en poste.Ça prend du temps de se réajuster à tous ces changements. Aujourd’hui tous les voyants sont au vert on peaufine le contenu, et il sera prêt fin octobre."

Commentaires

L’Ordre des architectes lance un « Livre blanc » collaboratif et évolutif

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Lire et concevoir un paysage

Lire et concevoir un paysage

Date de parution : 10/2020

Voir

Réussir son projet de performance énergétique

Réussir son projet de performance énergétique

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur