Energie

L’Opac 38 a revendu pour 400 000 euros de certificats d’économies d’énergies

L’ Opac 38, bailleur social de l’Isère gérant plus de 25 000 logements, a valorisé ses actions menées sur les bâtiments en certificats d’économies d’énergies dont une grande partie a été revendue.

Le bailleur vient de recevoir le premier prix de la deuxième édition du concours des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Organisé par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), regroupant plus de 500 collectivités et établissements publics, ce prix récompense le plus gros volume de CEE obtenu par une seule et même entité.
Avec l’aide de CTR, cabinet de conseil spécialisé en optimisation des coûts pour le secteur public, parapublic et de la santé, l’opac 38 a obtenu et revendu sur le marché un volume important de CEE. A la suite d’une première phase d’audit menée en juin 2009, la mission de CTR a tout d’abord porté sur la réalisation d’un inventaire des différents travaux effectués entre 2006 et 2010 (isolation de toitures, des murs, chaudières, vitrages isolants, raccordements de résidences à des réseaux de chaleur…). La sollicitation des différents installateurs pour obtenir les informations techniques complémentaires a finalement permis d’aboutir à la constitution du dossier présenté à la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL). Cette dernière a ainsi délivré pour ses actions menées sur les bâtiments en déposant un total de 172,813 GWh cumac (unité de valeur des CEE) à l’ Opac 38 . En vendant, par l’intermédiaire du cabinet CTR, une partie de ses CEE (100 GWh), à un prix supérieur de 20% aux moyennes constatées, le bailleur a valorisé ses certificats à hauteur de 400.000 euros.

Steeve Benisty, Directeur Conseil Environnement et Energies de CTR considére « que les CEE sont un indicateur de l’effort d’efficacité énergétique au même titre que le bilan carbone est un indicateur de l’effort de maitrise de la pollution (…) L’entrée en vigueur de la 2e période du dispositif au 1er janvier 2011 ouvre de nouvelles opportunités pour les éligibles. Cette nouvelle période sera l’occasion de montrer à tous les propriétaires fonciers le potentiel des certificats d’économies d’énergie ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X