En direct

L’OGB 95 dévoile le 8ème palmarès de la Construction durable

NATHALIE MOUTARDE |  le 11/04/2014  |  EnvironnementInternationalFrance entièreOiseBas-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Environnement
International
France entière
Oise
Bas-Rhin
Var
Santé
Technique
Valider

Le 10 avril, l’Office général du bâtiment du Val d’Oise a dévoilé les lauréats du palmarès 2013 de la Construction durable. La remise des prix est intervenue lors de l’assemblée générale de la FFB 95 au cours de laquelle le nouveau président, Nicolas Sablier, a pris ses fonctions.

Le 10 avril, l’Office général du bâtiment du Val d’Oise (OGB 95), organisme paritaire associant l’Unsfa et la FFB départementales, a dévoilé son palmarès 2013. Ce prix, organisé en partenariat avec le CAUE 95, concerne toutes les opérations, publiques ou privées, réalisées dans le Val d’Oise et livrées depuis moins de deux ans. Il prend en compte la qualité architecturale et environnementale du projet mais aussi l’exemplarité du partenariat entrepreneurs/concepteurs.

Dans la catégorie Equipement sportif et culturel, le prix a été décerné au gymnase des Touleuses, à Cergy, conçu par Stoffel & Lefebvre pour la Ville de Cergy. Le jury a récompensé « l’insertion harmonieuse et naturelle dans l’importante déclivité du terrain  de ce nouveau complexe sportif » et apprécié le recours au bois, élément fédérateur du projet, qui « permet de mieux communier » avec l’environnement. Entreprise de gros œuvre : Bâti Ouest. Seule entreprise du Val d’Oise : Tempere (CVC & couverture).

Dans la catégorie Logement, le prix distingue un programme de 74 logements à Cergy-le-Haut, réalisé par Icade Promotion associé à l’agence d’architecture Daufresne Le Garrec & Associés. Cette opération articule des échelles urbaines différentes : large façade sur le boulevard urbain et plus intime côté jardin avec un volume en retrait à R+2 pour garantir l’ensoleillement du cœur d’îlot.  Le jury a néanmoins regretté que ce projet n’ait fait appel à aucun acteur local (architecte, BET, entreprise). Entreprise de gros œuvre : DDO

Dans la catégorie Equipement scolaire, le prix a été remis au collège Stendhal à Fosses. La restructuration de cet établissement datant des années 70 a été confiée à l’architecte Yves Chemineau. Les bâtiments sont posés en équerre et bordent une cour de récréation exposée plein sud. Une image numérique représentant le portrait de l’écrivain se déploie sur la totalité de la façade du nouvel escalier. Arnaud Bazin, président du conseil général, maître d’ouvrage, a rappelé que ce chantier avait duré trois ans, du fait de la présence d’amiante et coûté 8 millions d’euros HT alors qu’un collège neuf revient à 13 ou 14 millions d’euros. Entreprise générale : Brézillon.

Prix spécial du jury

Enfin, le prix spécial du jury a été attribué au Tribunal d’instance et Conseil des Prud’hommes de Montmorency, imaginé par Dominique Coulon pour le ministère de la Justice. Le jury a apprécié le parti architectural et urbain du projet : le patio ouvert sur la place et distribuant les deux salles d’audience ; la majestueuse salle des pas perdus ; la simplicité et la qualité des volumes, la maîtrise des détails et des matériaux : béton, bois, brique. Les travaux ont été réalisés en entreprise générale par SNRB, société valdoisienne d’une cinquantaine de salariés, implantée à Ermont.

Passage de témoin

L’annonce du palmarès de la Construction durable avait pour cadre l’assemblée générale de la FFB du Val d’Oise, au cours de laquelle Patrick Ramé (entreprise GTPR), qui en était le président depuis six ans, a passé le relais à Nicolas Sablier (Maison Muller). Patrick Ramé a souhaité « bon vent » à son successeur, lui prodiguant ce conseil : « Entre la fédération et ton entreprise, le plus important, c’est ton entreprise ». De son côté, Nicolas Sablier a  indiqué qu’il se fixait comme objectif de faire passer le nombre d’adhérents de 860 à  1000 d’ici à la fin de son mandat de trois ans. Quant à Jacques Chanut, nouveau président de la FBB, il s’est félicité « de ce témoignage vivant du renouvellement de nos générations », précisant qu’à 32 ans, Nicolas Sablier était le plus jeune président départemental en exercice.

Commentaires

L’OGB 95 dévoile le 8ème palmarès de la Construction durable

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur