En direct

L’OB Vario 4300 de Schäfer, mastodonte pour grande production
PHOTO - 738513.BR.jpg - ©
Evénement

L’OB Vario 4300 de Schäfer, mastodonte pour grande production

le 06/09/2013  |  Produits et matérielsEnduitEuropeFrance entièreSecond œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Produits et matériels
Enduit
Europe
France entière
Second œuvre
Valider

Spécialement conçu pour les enduits superficiels, cet attelage assure une capacité de production sans commune mesure avec les RGS traditionnels.

Des répandeurs-gravillonneurs synchronisés capables de faire de l’enduit superficiel, à raison de plus de 1 million de mètres carrés par an ? C’est ce que promet l’allemand Schäfer, avec son OB Vario 4300 monté sur un porteur de 40 t. Est-ce encore un RGS ? Plus tout à fait car cuve et benne ne sont plus montées sur le même châssis mais attelées. Cependant, la rampe d’épandage et le bac à gravillons sont bien placés l’un à côté de l’autre et fonctionnent de manière synchronisée. « En Allemagne, 90 % des enduits superficiels sont réalisés par des RGS de grande production, alors qu’en France, on ne dépasse pas 10 à 15 % », regrette Jean-François Hamon qui prospecte depuis six ans le marché français avec une offre en location. L’attelage est à la hauteur des chantiers. « Pour réaliser le même travail, il fallait auparavant recourir à deux épandeuses et à cinq gravillonneurs, alors qu’aujourd’hui un atelier et trois camions dédiés à l’approvisionnement de la benne en gravillons suffisent. » Une fois chargé sur chantier, le porteur passe de 40 t à 50 t. La benne a été dessinée autour d’un tapis de chargement où les semi-remorques versent directement leur cargaison. Il faut dix minutes pour la charger à hauteur de 20 t et seulement… huit minutes pour en épandre le contenu (environ 2 000 m² d’enduits).

PHOTO - 738513.BR.jpg
PHOTO - 738513.BR.jpg - ©
PHOTO - 738525.BR.jpg
PHOTO - 738525.BR.jpg - © Schäfer
PHOTO - 738515.BR.jpg
PHOTO - 738515.BR.jpg - ©
PHOTO - 738512.BR.jpg
PHOTO - 738512.BR.jpg - © Pirlot
L' œil de l’utilisateur - « Faire des économies et gagner du temps »

« Les RGS grande production représentent une grosse amélioration par rapport aux machines traditionnelles. La technique permet d’avoir un contrôle plus pointu au niveau des quantités de matériaux répandus et d’avoir ainsi bien moins de rejets qu’avec un gravillonneur et un répandeur classiques. Cela permet non seulement de faire des économies mais aussi de gagner du temps. Sur ce dernier point, les émulsions de bitume offrent d’ailleurs des prises plus rapides que les liants classiques, ce qui nous permet là encore d’aller plus vite et de remettre plus rapidement les routes en circulation. »

Point fort

L’OB Vario s’inscrit à contre-courant de la culture française de la RGS. Mais la machine pourrait bien profiter de la régionalisation des moyens. Avec ce type d’attelage, il est en effet possible de travailler sur un périmètre de 400 km, là où les RGS plus petits doivent se contenter de 40 ou 50 km.

Caractéristiques

Machine : OB Vario 4300 de 40 t
Capacité de la cuve : de 12 000 à 14 000 l
Capacité de la benne : 11 m 3 Largeur maximale de travail : 4,30 m

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur