En direct

L’Oasis de Montparnasse, un manifeste du réemploi transitoire
La nouvelle ressourcerie de l'Armée du salut, livrée en mars par l'agence d'architecture WAO/Super Cube - © Aurélien Chen

L’Oasis de Montparnasse, un manifeste du réemploi transitoire

Laurent Miguet |  le 03/05/2021  |  reemploiParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

reemploi
Bâtiment
Paris
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le réemploi se conjugue avec l’urbanisme provisoire dans l’Oasis, nom de la nouvelle ressourcerie parisienne de l’Armée du salut : un dépôt vente de vêtements, livres et mobilier, ouvert au public et livré en mars au-dessus de la gare Montparnasse. Sans transiger ni sur le fonctionnel, ni sur l’esthétique, l’architecte Minh Man Nguyen y voit un projet manifeste pour les circuits courts qu’il s’attache à promouvoir au sein du collectif Restore.

60 000 euros pour 300 m2 : le réemploi prouve son avantage économique, dans la reconversion de l’ancien site du musée de la [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

L’Oasis de Montparnasse, un manifeste du réemploi transitoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil