En direct

L'Istom, une école d'ingénieurs qui sort du bois

J. -P. D. |  le 18/01/2019  |  Maine-et-LoireIngénieurRéalisationsEnseignement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Maine-et-Loire
Ingénieur
Architecture
Réalisations
Enseignement
Valider

Angers -

 

L'Istom, école supérieure d'agro-développement international, a été inaugurée officiellement en décembre dernier. Conçu par Noëllie Robitaillié et Johanne Guichard, architectes associées de l'agence GO-A, le bâtiment s'est inspiré du site boisé voisin tout en s'intégrant à l'opération de rénovation urbaine du Grand Belle-Beille. La construction de cet établissement qui accueillera 500 élèves a demandé un peu plus d'un an de travaux.

D'un montant de 6,5 millions d'euros HT, ils ont été réalisés en lots séparés par des entreprises régionales, notamment EGDC (gros œuvre), Rousseau (murs à ossature bois), BMTI (bar-dage métallique), Parchard (menuiserie alu), Adrion (métallerie), Atelier Lacour (menuiserie bois), 3PIA (cloisons), Maleinge (sols scellés), Lucas (sols collés), APM (plafonds suspendus) et Isore Finition (peinture, revêtements muraux).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur