En direct

L’isolation par l’extérieur transforme les matériels
PHOTO - 708012.BR.jpg - © fixator
Evénement

L’isolation par l’extérieur transforme les matériels

Sabine Ganansia |  le 29/03/2013  |  Matériel de chantierFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Matériel de chantier
France
Valider

Cette technique d’isolation récente, de plus en plus employée en rénovation, stimule la demande en plateformes mécanisées et en échafaudages particuliers.

Développement de la performance énergétique oblige, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) arrive en force. Pour faire face à la demande croissante des chantiers, les loueurs et les fabricants adaptent leur matériel aux contraintes de cette nouvelle technique. « L’isolation thermique par l’extérieur est un marché en pleine expansion, porteur pour la location », estime Thierry Michel, directeur de Laho Tec, spécialisé dans la location de plateformes suspendues temporaires. Depuis 2011, la demande de plateformes à crémaillères a fortement augmenté, ainsi que celle d’échafaudages volants, ancrés en partie haute des immeubles. » Mais la nécessité de percer les façades pour fixer l’isolant entraîne un léger ballant, et certains bâtiments ne peuvent pas accueillir des structures suspendues du fait de leur architecture. Il a fallu adapter le matériel. Étudiées et conçues par le loueur pour répondre aux besoins spécifiques de l’ITE, les plateformes suspendues à mâts Fixeo ont été développées dès 2008. « Elles ont pris leur essor en 2010 et connaissent une accélération de la demande depuis 2012 », précise le directeur de Laho Tec.

Un recours de plus en plus fréquent

Si la location bénéficie de l’effet ITE, les constructeurs ne sont pas en reste, comme en témoigne Brice Cordin, PDG France d’Alimak HEK, fabricant suédois de plateformes et d’ascenseurs industriels : « Depuis trois ou quatre ans, les entreprises qui louaient des plateformes se sont mises à investir en constatant leur recours de plus en plus fréquent à ce matériel. En 2012, les ventes ont décollé en France, boostées par l’ITE. Nous avons lancé une gamme de matériels légers pour un travail plus efficace : les HEK MCL. » Adaptable à la géométrie de la façade grâce à des extensions, leur plateau mobile permet de travailler où l’on veut, avec le matériel directement à disposition. « Le temps de pose de l’isolant y est plus rapide que sur un échafaudage car il y a moins de manutention. Et le coût au mètre carré est à peu près équivalent sur une façade de 30 m de haut », poursuit Brice Cordin. « Si c’est sur du linéaire, d’accord pour la plateforme, rétorque Éric Limasset, président de Layher France, fabricant et loueur d’échafaudages. Mais, pour une façade complète, le chef de chantier devra faire descendre ses compagnons et interrompre le travail pour remonter vérifier les travaux. »

Laisser une place à l’isolant

Contrairement aux plateformes, l’échafaudage permet de travailler sur plusieurs niveaux à la fois, donc à plusieurs équipes à différents stades d’avancement si nécessaire. Pour des travaux de grande hauteur, il est possible de suspendre un échafaudage au toit-terrasse, comme cela a été fait récemment à La Défense pour travailler sur les derniers étages d’une tour. Mais le problème majeur de l’échafaudage est la distance à la façade, car il faut laisser la place au futur isolant (50 cm). Depuis 2011, Layher a mis au point des consoles conçues pour les travaux d’isolation thermique par l’extérieur, ainsi qu’un système d’ancrage spécifique. « L’ITE va continuer à se développer, et notre cellule de recherche et de développement poursuit sa réflexion en tenant compte de l’amélioration des conditions de travail et de sécurité dans toutes les phases, du montage à l’approvisionnement. »

Soigner l’aspect de surface

Le succès de l’isolation thermique par l’extérieur, qui fait aussi son apparition dans la construction neuve, mettrait-il en péril une grande spécificité française : le béton brut de grande qualité, une matière très prisée par les architectes ? « Nous allons toujours soigner l’aspect de surface, répond Benjamin Richard, le directeur matériel de Léon Grosse, qui vient d’investir dans un atelier de rénovation des banches de très haute technicité. Je n’ai noté aucune baisse d’exigence sur nos chantiers dans la finition du béton. Et, de toute façon, s’il y a un bardage extérieur, il y a toujours du béton brut à l’intérieur, donc forcément une face très soignée. Nous travaillons aussi sur une nouvelle technique de voile de béton qui intègre l’isolant à l’intérieur, l’Isovoile. Le fait de couler le béton et de poser l’isolant en même temps donne d’excellents résultats au niveau des ponts thermiques. »

PHOTO - 708012.BR.jpg
PHOTO - 708012.BR.jpg - © fixator
PHOTO - 708009.BR.jpg
PHOTO - 708009.BR.jpg - ©
PHOTO - 708011.BR.jpg
PHOTO - 708011.BR.jpg - ©
PHOTO - 708010.BR.jpg
PHOTO - 708010.BR.jpg - ©
PHOTO - 709107.BR.jpg
PHOTO - 709107.BR.jpg - © gilles rambaud
Des planchers extensibles pour un échafaudage

Comment dégager 50 cm pour glisser l’isolant alors que la distance maximale autorisée entre l’échafaudage et le mur est de 20 cm ? En dotant les planchers d’extensions rabattables. Goupillées sur charnière, ces consoles se relèvent pour poser l’isolant. En complément des amarrages traditionnels, Layher a aussi développé un système d’ancrage spécifique à l’ITE, l’amarrage Isol-Ex (médaillé de bronze au concours de l’Innovation à Batimat 2011). Il permet de laisser une zone libre de 30 à 40 cm (20 à 30 cm d’épaisseur d’isolant) entre la façade et les amarrages, tout en assurant une charge latérale admissible jusqu’à 500 kg par ensemble.
À voir à la Bauma, stand Layher, A2.409

l’avis de l’expert - « Un boom de la demande »

« L’isolation par l’extérieur a indéniablement dopé le marché de la plateforme mécanisée. Ce moyen d’accès convient bien à ces chantiers qui réclament parfois de la charge car l’isolation est souvent recouverte par des dalles relativement lourdes. Le recours à la plateforme à mât est également favorisé par les organismes en charge de la prévention et de la sécurité qui regardent d’un mauvais œil les plateformes suspendues. D’une manière générale, ce matériel s’inscrit dans une démarche de mécanisation qui concourt à améliorer la santé au travail. »

Entre la plateforme à mâts et la nacelle suspendue

Le système Fixeo, fabriqué par Fixator et proposé par Laho Tec, permet d’utiliser les plateformes suspendues en version échafaudage volant ou en version plateforme à mâts. Un seul changement d’étrier porteur est nécessaire, la plateforme et les treuils électriques étant les mêmes dans les deux cas. Particulièrement modulaires, ces plateformes sont adaptables de 2 à 12 m de long et jusqu’à 100 m de hauteur. Entre deux mâts, les commandes des plateformes restent indépendantes les unes des autres.
À voir à la Bauma, stand Loxam, F12.1208/6

Une plateforme pour charge légère

La particularité d’une plateforme dédiée à l’isolation est qu’elle ne nécessite pas une capacité de charge élevée. C’est le cas de la plateforme HEK MCL proposée dans deux configurations : mât simple ou mâts jumelés. La section des mâts a été diminuée afin de réduire la descente de charge et le poids, pour une charge utile de 540 kg à 2 960 kg, ce qui est suffisant pour le travail d’isolation. La longueur de la plateforme est adaptable de 2,70 m à 30 m.
À voir à la Bauma, stand Alimak HEK, F11.1102/10

Cet article fait partie du dossier

Spécial Bauma 2013

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur