En direct

L'isolation des murs toujours par l'intérieur

Cédric Rognon |  le 05/07/2018

Les solutions d'isolation des murs par l'intérieur sont éprouvées. Les industriels améliorent les produits pour renforcer la performance et faciliter le travail des poseurs.

Porté notamment par l'activité en maison individuelle neuve, le marché de l'isolation des murs intérieurs progresse en volume. Après une croissance de l'isolation par l'extérieur, Isover note un regain d'intérêt pour les travaux par l'intérieur depuis quelques mois.

« Intervenir par l'extérieur demande un traitement attentif des points singuliers pour éviter toute sinistralité, explique Dominica Lizarazu, responsable du marketing de la marque. Aujourd'hui, on revient à l'isolation par l'intérieur, jugée plus fiable, avec une filière, notamment les plaquistes, bien organisée et très compétitive. » En termes de mise en œuvre, les doublages sur ossature gagnent du terrain.

Les complexes collés restent très utilisés dans le résidentiel collectif neuf. Fruits de l'association de polystyrène expansé (PSE) et de plaque de plâtre le plus souvent, ils sont faciles à poser et économiques, avec un coût fourni-posé inférieur aux doublages sur ossature. Mais ils nécessitent une parfaite planéité pour le collage et un passage des gaines techniques dans l'épaisseur de l'isolant qui dégrade l'isolation thermique. Des alternatives existent, par exemple le système Easy Click (Knauf), à mi-chemin entre complexe collé et doublage sur ossature.

« Nous devons, pour répondre aux attentes du négoce, simplifier nos gammes pour tendre vers des produits universels. » Thierry Emon, chef de marché résidentiel de Knauf Insulation

Passage des gaines. L'utilisation d'une ossature est mieux adaptée à la rénovation. Cette technique sèche offre une grande souplesse de mise en œuvre, avec un large choix de parements (par exemple, des plaques hydrofuges pour les pièces humides). Le passage des gaines est facilité par l'espace laissé entre l'isolant, généralement une laine minérale, et le parement. On peut lui préférer un isolant biosourcé, telle la fibre de bois. Mais son coût est plus élevé que les laines minérales. « Certaines aides locales et régionales pour [...]

Cet article est réservé aux abonnés Négoce, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur