En direct

L’isolation acoustique ne doit pas être sacrifiée
Bruit - © © DR

L’isolation acoustique ne doit pas être sacrifiée

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 30/04/2014  |  EnvironnementBâtimentIsolation acoustiqueFrance entièreSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Environnement
Bâtiment
Isolation acoustique
France entière
Santé
Technique
Second œuvre
Valider

Une table ronde organisée à l’Assemblé nationale rappelle que le bruit est une préoccupation majeure des Français. Notamment dans les logements trop souvent mal isolés.

A l’occasion d’une table ronde sur le bruit organisée le mercredi 30 avril par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale, le président du Conseil national du bruit (CNB) Christophe Bouillon a rappelé la feuille de route pour 2013-2016 de cette commission à caractère consultatif. Appelée à examiner les politiques d'environnement et de développement durable, cette instance qui réunit 48 membres a notamment fixé dans son programme de travail pour les trois prochaines années de concilier l’acoustique du bâtiment et la rénovation thermique. «  Il s’agit de concevoir les actions de lutte contre les nuisances sonores de façon globale afin d’éviter les répétitions ou les incompatibilités, notamment en coordonnant les travaux de protection des bâtiments, avance Christophe Bouillon. Les avantages fiscaux et l’aide à l’insonorisation devraient pouvoir être combinés afin de favoriser le couplage de ces travaux d’isolation ».

Dominique Bidou, président du Centre d’information et de documentation sur le bruit (CIDB) et consultant en développement durable, pointe quant à lui les 70 000 logements qui restent à isoler du bruit à proximité des points noirs de bruit du transport terrestre et les 90 000 logements à insonoriser près des aéroports.

50 % de logements neufs non conformes

Mais la rénovation acoustique des bâtiments n’est pas la seule priorité. « Un autre grand chantier, estime René Gamba, à la tête du bureau d'études Gamba Acoustique, est de faire respecter la réglementation acoustique dans la construction neuve. » Depuis une dizaine d’années, les contrôles inopinés montrent que 50 % des logements neufs livrés ne sont pas conformes.  « Construire dans le respect de la réglementation acoustique ne coûte pourtant pas plus cher », argumente l’acousticien. Cette dérive devrait être corrigée avec  l’attestation de conformité acoustique obligatoire depuis janvier 2013.

Plus largement, outre l’application des textes existants, «  la France doit aussi rattraper son retard dans la mise en œuvre de la directeur européenne de 2002 sur l’évaluation et la gestion du bruit », note pour sa part José Cambou, responsable du réseau santé-environnement de France Nature Environnement. A titre d’exemple, les plans de prévention du bruit dans l’environnement des autorités gestionnaires de grandes infrastructures de transport et des communes ou communautés de communes sont en effet encore trop rares.

Commentaires

L’isolation acoustique ne doit pas être sacrifiée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur