En direct

L'irrigation raisonnée réduit la consommation d'eau

Jean-Pierre Nollet |  le 18/07/2018  |  AllierAlpes-MaritimesCharente-MaritimeGirondeHérault

« L'arrosage est écologique ! » affirme Syndicat national de l'arrosage automatique (Synaa). Et d'enfoncer le clou ! « Un espace vert Pierre-Alain Madelaine, président du réduit la pollution en absorbant le dioxyde de carbone et contribue à abaisser notablement la température en cas de forte chaleur, jusqu'à 3 ou 4 °C. Il est donc nécessaire de maintenir les végétaux en bonne santé en leur apportant la quantité d'eau exacte dont ils ont besoin et en utilisant les solutions modernes de gestion de l'arrosage automatique. » Le Synaa réfute l'idée que son activité génère un gaspillage : l'eau d'arrosage retourne dans le cycle naturel. Le Centre d'information sur l'eau (CIEAU) indique que 17 % seulement de la ressource en eau est utilisée, dont à peine 1 % pour l'irrigation. Pour autant, les professionnels ne se dédouanent pas de leur part de responsabilité dans une utilisation plus rationnelle de la ressource.

Gestion en progrès

Sous l'égide d'un comité de pilotage auquel ont participé l'Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et le Synaa, Plante & Cité a mis en évidence en 2013 une tendance à la rationalisation des consommations sur le long terme : grâce à la reprise de l'essentiel des questions posées lors d'une étude similaire menée en 2001, les gestionnaires d'espaces verts ont pu mesurer les progrès réalisés. L'arrosage s'adapte à la typologie des espaces : priorité aux terrains de sport et à la production horticole, devant les parcs et squares et les jardins familiaux.

En 2013, 61 % des communes utilisent l'eau pluviale, contre 0,6 % en 2001.

En revanche, les espaces naturels aménagés ne sont pratiquement jamais arrosés. L'approche sur mesure explique en grande partie la baisse des volumes consommés, mesurée entre 2001 et 2013 : - 7 % pour la moitié nord du pays, - 27 % pour la moitié sud. D'autres facteurs ont joué un rôle : chasse aux fuites sur les réseaux, adoption de végétaux moins gourmands, généralisation du paillage, ou encore mise en œuvre de systèmes optimisés, plus localisés, voire dotés de capteurs météorologiques et d'interfaces de pilotage à distance. L'eau potable reste la principale ressource pour l'arrosage dans 90 % des communes, mais le recours à des eaux brutes progresse : en 2013, plus de la moitié des communes utilisent une eau issue de forage (contre 13 % en 2001) et un tiers d'entre elles prélèvent sur des eaux libres de surface (cours d'eau, lac, etc. ). Autre évolution très positive : plus de 61 % des communes utilisent l'eau pluviale, contre 0,6 % en 2001. Pour autant, précise l'enquête Plante & Cité, ces volumes sont très modestes face aux quantités consommées provenant d'autres approvisionnements.

Le recyclage des eaux de pluie est logiquement plus pratiqué dans la moitié nord de la France. Mais la proximité entre les cuves de stockage et les services techniques municipaux oriente l'usage de l'eau vers [...]

Cet article est réservé aux abonnés Paysages Actualités, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

L'irrigation raisonnée réduit la consommation d'eau

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur