En direct

L'Iran offre
Téhéran, Iran - © © Hansueli Krapf - CC BY-SA 3.0

L'Iran offre "100% d'exemptions d'impôts" sur la construction d'hôtels

le 03/10/2016  |  BâtimentInternationalEtatFiscalitéTourisme

Les activités liées au secteur touristique vont pouvoir bénéficier de 100% d'exemptions d'impôts pour une période de 5 à 13 ans en fonction des régions, a déclaré le vice-ministre iranien de l'Economie le 2 octobre. L'Iran entend construire 300 nouveaux hôtels pour développer le tourisme.

Avis aux intéressés : les investisseurs qui construisent des hôtels en Iran vont être exemptés d'impôts pendant au moins cinq ans, ont annoncé le 2 octobre des responsables du gouvernement, qui espère voir affluer les touristes après la levée des sanctions internationales. "Toutes les activités liées au secteur (...) touristique bénéficient de 100% d'exemptions d'impôts pour une période de 5 à 13 ans en fonction des régions", a déclaré Mohammad Khazaei, vice-ministre iranien de l'Economie, lors d'une conférence à Téhéran rassemblant les représentants du secteur hôtelier de 18 pays, principalement européens. Selon lui, depuis la levée en janvier des sanctions internationales après un accord à l'été 2015 avec les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien, "il y a un afflux historique et sans précédent d'investissements étrangers (...) en Iran". "Nous avons offert des garanties pour 9 milliards de dollars (8 milliard d'euros) d'investissements étrangers, essentiellement de pays européens", a affirmé M. Khazaei.

300 nouveaux hôtels

Le vice-président iranien, Eshaq Jahangiri, a de son côté déclaré que les investisseurs étrangers "auront le soutien du gouvernement" et qu'il n'y aura pas de "discrimination" entre ces derniers et les investisseurs iraniens. L'Iran entend construire 300 nouveaux hôtels au cours des cinq prochaines années pour développer le tourisme, secteur qui doit créer 140 000 emplois. Des projets pour 170 établissements 4 et 5 étoiles sont déjà en cours de démarrage, selon le ministre du Développement urbain et des routes, Abbas Akhoundi. Le tourisme représentait en 2015 7,6% du PIB, "que nous espérons porter à 9% en 2016", a-t-il dit. Le nombre de touristes venant en Iran est passé de 2,2 millions à 5,2 millions en 2015, l'objectif visé étant de 20 millions d'ici 2025.

Christophe Landais, représentant du groupe français AccorHotels en Iran, a indiqué que le groupe "travaille activement sur 10 à 15 projets" dans les grandes villes. AccorHotels a été la première entreprise étrangère à ouvrir en octobre 2015 deux hôtels en Iran, l'Ibis et le Novotel, situés à l'aéroport international de Téhéran.

Commentaires

L'Iran offre "100% d'exemptions d'impôts" sur la construction d'hôtels

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur