Le moniteur
L'insolente croissance de Descours&Cabaud  malgré la conjoncture
Descours & Cabaud Agence Prolians de Bonneuil (94). - © © Roland BOURGUET © Roland BOURGUET

L'insolente croissance de Descours&Cabaud malgré la conjoncture

Marie-Hélène Nougaret |  le 19/07/2012  |  InternationalDordogneFrance entièreRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
International
Dordogne
France entière
Rhône
Valider

Après une année 2011 «d’accélération commerciale», le groupe de distribution annonce une «bonne résistance» pour le premier semestre 2012 et multiplie les acquisitions en France et à l’étranger.

Descours&Cabaud, groupe familial spécialisé dans le négoce quincaillerie outillage et produits métallurgiques basé à Lyon, a bouclé une année 2011 en forte progression avec un chiffre d’affaires de 2 926 M€ à +11,4% et un résultat net de 41,7 M€ à +29,1%. Cette «accélération commerciale», comme la décrit un communiqué de l’entreprise, a été significative tant en France sur ses deux principales enseignes Prolians et Dexis, qu’à l’international –et notamment aux Etats-Unis dans sa filiale Dillon. Le groupe a d’ailleurs réalisé 374 M€ de son CA hors de France en 2011.

Cependant, pour 2012, malgré un début d’année dans la même tendance que 2011, les freins se multiplient : intempéries en Europe, manque de visibilité des clients industriels, exacerbation de la concurrence, ralentissement du marché de la construction. Aussi, Descours&Cabaud évoque plutôt «une bonne résistance dans un climat économique incertain pour 2012». Son objectif est désormais de se concentrer sur la tenue des volumes et le développement de l’activité dans la rénovation.

Pour autant, le groupe va poursuivre ses investissements. Tout d’abord dans les réseaux existants. Ainsi, une centaine d’agences Prolians (sur les 330 que compte l’Hexagone) vont bénéficier d’un plan de modernisation. Par ailleurs, son enseigne Hydralians (39 magasins spécialisés dans l’arrosage, les piscines, l’éclairage de jardin) devrait s’enrichir de 11 nouveaux points de vente d’ici à 2015 pour un chiffre d’affaires de 60M€. Côté logistique, après la création de trois plateformes Prolians depuis 2011, le groupe va étendre la gamme de produits en stock sur la plateforme Transdexis.

Trois acquisitions dans l’Hexagone

Descours&Cabaud ne compte pas, non plus, ralentir son rythme de croissance externe. Le groupe annonce en ce mois de juillet trois acquisitions en France. La plus importante, soumise à accord de l’Autorité de la concurrence, concerne Savoie Métal Toiture racheté à Arcelor Mittal. Basé à Saint-Jorioz (74), SMT dispose d’un réseau de 19 points de vente spécialisés dans les produits pour toiture (profilés, gouttières, couvertures acier, accessoires…) et emploie 169 personnes. L’entreprise fait ainsi entrer de plain-pied Descours & Cabaud sur le segment de la toiture et apporte aussi un atelier de fabrication de profilés. Par ailleurs, le groupe a repris deux entreprises de négoce quincaillerie outillage produits métallurgiques : la société EMP, à Périgueux (24), qui affiche un CA de 6,5M€, emploie 40 collaborateurs et dispose d’une antenne à Bergerac (24), et la société Panier, basée à St Thibault-Les-Vignes (77), qui a réalisé un CA de 7,3M€ et compte 27 salariés. Le groupe annonce également un plan de modernisation d’une centaine de ces agences Prolians dans l’Hexagone (sur 330), ainsi que l’ouverture de 11 magasins Hydralians d’ici 2015 pour un CA de 60 M€ (actuellement 39 points de vente).

A l’international, le groupe vient également de boucler le rachat de BMG Metals aux Etats-Unis (6 points de vente, 250 collaborateurs, plus de 78M€ de ventes) multipliant par deux son poids sur un marché où Descours&Cabaud compte désormais 33 agences pour un CA de plus de 163M€. Et de ce côté-ci de l’Atlantique, l’entreprise a également pris une participation de 50% chez Ferramenta, société italienne spécialisée en quincaillerie du bâtiment (CA de 3,8M€).

Une nouvelle marque pour son école de vente

Enfin pour accompagner la croissance de son réseau, le groupe va dynamiser son école de formation. Désormais dénommée « tech’up Descours&Cabaud », cette structure –qui forme 2 800 collaborateurs chaque année et recrute 100 diplômés de niveau Bac Pro formés en alternance- disposera d’une réelle stratégie de marque, avec notamment un site Internet pour «attirer les meilleurs profils» selon l’entreprise.

Commentaires

L'insolente croissance de Descours&Cabaud malgré la conjoncture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur