En direct

L'Inpi affiche sa façade en verre actif SageGlass
Vue extérieure du siège de l'Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi) à Courbevoie. - © © INPI Saint-Gobain

L'Inpi affiche sa façade en verre actif SageGlass

Catherine Ernenwein |  le 13/01/2017  |  TechniqueHauts-de-SeineFrance entière

Avec 1 400 m2 de panneaux de verre SageGlass, dont l'opacité varie en fonction de la lumière reçue, le siège de l'Institut national de la propriété intellectuelle à Courbevoie, est le plus important bâtiment en France ayant adopté cette technologie entrée en phase industrielle il y a trois ans.

Depuis octobre 2012, le siège de l’Inpi à Courbevoie réunit les 550 salariés des services franciliens de l’Institut. C’est l'un des tout premiers bâtiments de bureaux à énergie positive en France certifié HQE, conçu par les agences Tryptique, Bidard & Raissi. Habillé de larges baies vitrées enveloppant les 5 niveaux hors sol, il était à l’origine pourvu de stores extérieurs automatiques. Le système fonctionnant mal, l’Inpi a réfléchi à une nouvelle solution de protection solaire durable en partenariat avec Saint-Gobain, pour améliorer les conditions de travail de ses collaborateurs.

De juin à septembre 2016, 1 400 m2 de vitrage électrochrome SageGlass ont ainsi été installés, en site occupé. Ce vitrage actif multicouches varie silencieusement au cours de la journée sous l’effet d’un faible courant électrique associé au principe d’oxydation, de manière à maximiser la quantité de lumière entrante, tout en contrôlant l’apport de chaleur et l’éblouissement sans jamais cacher la vue vers l’extérieur. Il intègre une, deux ou trois zones modulables selon la taille des panneaux vitrés, fenêtres ou baies, qui évoluent d’une teinte claire à sombre en fonction de 4 niveaux de réglages gérés sur un PC central. Automatique dans les bureaux pour s’adapter aux conditions météorologiques, il peut être commandé manuellement dans les salles de réunion grâce à un interrupteur.

Cette installation limite les besoins en éclairage artificiel, réduit les coûts de chauffage et de climatisation et par conséquent, les frais de maintenance et d’exploitation du bâtiment.

Salle de réunion à Courbevoie
Salle de réunion à Courbevoie

SageGlass est "le fleuron de nos produits de demain", a déclaré le PDG de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar lors de la présentation de la façade le 12 janvier. Fruit de 25 ans de recherche, il est protégé par plus de 500 brevets. SageGlass "pourrait être le début d'une nouvelle génération de vitrage, contrôlable et pilotable en fonction des besoins", a expliqué à l'AFP Didier Roux, directeur de la R&D et de l'innovation de Saint-Gobain. "C'est le premier vitrage de cette nouvelle génération".

Les réalisations de grande dimension "commencées il y a juste deux ans aux Etats-Unis" vont entraîner un effet "boule de neige", prévoit M. de Chalendar, qui relève que "la prise de commandes s'accélère beaucoup". "En Europe, on avait aussi peu de grands chantiers jusqu'à il y a un an, donc ça va s'accélérer", ajoute-t-il.

Le groupe met l'accent sur l'Amérique du Nord, l'Europe et le Moyen-Orient, avec comme cible principale le bâtiment non-résidentiel (bureaux, universités et écoles, hôpitaux).

Les ventes des nouveaux produits (moins de 5 ans) représentent aujourd'hui 25% des ventes de Saint-Gobain contre 16% il y a 8 ans. L'objectif est d'atteindre les 30% en 2018. "Il faut qu'on ait dans notre portefeuille de plus en plus de produits innovants, qui ont des meilleures marges et sont différenciant sur le marché", a-t-il dit.

Saint-Gobain ambitionne d'implanter une usine SageGlass en Europe

"La prochaine usine qu'on fera sera en Europe", a déclaré Pierre-André de Chalendar. La nouvelle unité européenne sera construite lorsque l'usine américaine qui fabrique actuellement SageGlass atteindra sa pleine capacité de production, ce qui est envisagé d'ici 3 à 4 ans.

Commentaires

L'Inpi affiche sa façade en verre actif SageGlass

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX