En direct

L'information

le 24/11/2000  |  Maîtrise d'ouvrageCommunicationNumériqueNégoce

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Maîtrise d'ouvrage
Communication
Numérique
Négoce
Valider

C'est la force d'Internet : accéder à l'information. Le négoce excepté (77 %), plus de 90 % des acteurs du BTP utilisent le Net pour rechercher des informations.

Premier besoin : accéder à l'information juridique et réglementaire. Lois, décrets, circulaires, normes, DTU sont recherchés par les services juridiques ou les directions de travaux en quête d'informations sur l'urbanisme, les marchés publics ou le droit

de la construction.

Second besoin identifié : l'information technique sur l'acte de construire lui-même. 82 % des maîtres d'ouvrage, 85 % des maîtres d'oeuvre, 88 % des entreprises en font la demande.

Par catégorie, des désirs d'informations plus ponctuels sont par ailleurs exprimés : les maîtres d'ouvrage souhaitent pouvoir suivre sur le Net l'information du secteur (76 %) ou effectuer une recherche sur une entreprise (74 %). 72 % des maîtres d'oeuvre sont friands d'informations sur les produits ou les fabricants. Idem pour 82 % des entreprises du BTP. Le négoce attend lui du Web plus des informations sur les entreprises (63 %).

TABLEAUX DES REPONSES :

- Les maîtres d'ouvrage privilégient l'information réglementaire

- Les maîtres d'oeuvre à la recherche d'informations techniques

- Les entreprises de BTP souhaitent plus de données techniques

- Les négociants attendent de la documentation sur les sociétés

Commentaires de Bertrand Delcambre :

Structurer le foisonnement d'informations dans le BTP

Le BTP foisonne d'informations. Nous en sommes saturés. L'enjeu et l'intérêt d'Internet sera de les structurer pour faciliter la recherche. C'est l'objet des sites portails qui se mettent en place ici ou là. Le sondage du « Moniteur » montre que le besoin d'informations est d'ordre technique et réglementaire. C'est normal.

Nous sommes là au coeur du métier : accéder à une norme, un DTU, résoudre une difficulté juridique. Aujourd'hui, Internet se contente de mettre en ligne une information papier. Le besoin exprimé est plus complexe. Les entreprises, bureaux d'études ou les maîtres d'ouvrage recherchent plus une information qu'un document. La personne n'a pas forcément besoin de tout le DTU, mais veut connaître la hauteur minimale d'un chaînage. Il en va de même pour un problème précis de passation des marchés. Elle a besoin d'une information précise, rigoureuse et cela immédiatement. Internet devra permettre cette recherche fine.

De multiples bases produits en ligne

Internet a favorisé l'apparition de catalogues de produits électroniques. Plus de 1 000 industriels ont fait l'effort de créer un catalogue de produits en ligne, alors qu'ils étaient peu nombreux à l'avoir fait, par exemple, sous la forme de CD-Rom. Internet a contribué à la démultiplication de ces catalogues. Cela signifie que les fabricants ont perçu l'intérêt commercial du Web. L'enjeu, demain, sera de constituer de véritables bases de données qui permettront aux prescripteurs (les architectes notamment) d'aller rechercher différents types de produits et de pouvoir les comparer. Cela suppose un lourd travail de structuration des différents catalogues. Je ne suis pas sûr que les fabricants y soient favorables. Mais il est certain que de tels services en ligne vont se développer.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil