Matériaux et équipements

L’industrie du plâtre recycle toujours plus ses déchets

Mots clés : Produits et matériaux

Plus de 40 000 tonnes de déchets de plâtre ont été récupérés en 2011 sur les chantiers pour être recyclés, soit 17 % de plus qu’en 2010. Les filières de valorisation continuent de se développer sur tout le territoire français.

Une charte environnementale engage depuis 2008 les adhérents du syndicat des industries du plâtre à gérer les déchets des produits à base de plâtre. En 2011, 41 000 tonnes de déchets externes ont été recyclés, soit une progression de 17 % par rapport à 2010, annonce le syndicat. Quant aux déchets de fabrication, ils sont valorisés à 100 % dans l’ensemble des sites de production français.

 

Actions de formations et d’informations

 

De nombreuses actions ont été menées pour développer encore le recyclage. En 2011, la plupart des formations intégraient un module sur la réduction des déchets de chantiers, insistant notamment sur l’importance du calepinage pour réduire les chutes. Plus de 1 500 personnes ont ainsi été sensibilisées au sujet.

Des opérations de sensibilisation ont par ailleurs été réalisées à l’attention des professionnels de la construction, chez les négociants ou au cours de colloques et rencontres techniques.

 

Partenariats avec des entreprises de recyclage

 

Les membres du syndicat du plâtre continuent également à développer des partenariats avec des entreprises de recyclage afin de couvrir l’ensemble de l’Hexagone. L’objectif est d’atteindre plus de 70 % de déchets de chantiers valorisés en 2020.

Lafarge Plâtres a ainsi signé en novembre 2011 un accord avec Praxy, réseau national d’entreprises de recyclage, pour récupérer les déchets de plâtre sur les chantiers de bâtiment et les réutiliser dans ses usines. Knauf a de son côté signé de nouvelles conventions, dans l’Est avec Bourgogne Recyclage et Cernay Environnement, dans l’Ouest avec Bati recyclage. Enfin, Placoplatre s’appuie sur un réseau national de 90 collecteurs partenaires offrant plus de cent points de collecte et a signé trois nouveaux partenariats en 2011, avec Servibennes à Toulouse, Véolia Onyx en Bourgogne et Franche Comté, et Coved Vitrolles dans le Sud.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X