En direct

L’indépendance donne des ailes au CEBTP
Philippe Margarit, directeur général de CEBTP - © Yves Denoyelle/Le Moniteur

L’indépendance donne des ailes au CEBTP

Thaïs Brouck |  le 10/10/2013  |  France entièreInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
France entière
International
Valider

Alors qu’a été signé, le 12 septembre, la cession définitive par Grontmij du CEBTP au groupe d’investisseurs mené par Siparex, le leader français de l’expertise technique se dote d’une nouvelle identité visuelle et entend accélérer son développement, tant en France qu’à l’international.

Le groupe entend marquer le coup. L’aventure avec Grontmij est officiellement terminée (lire notre article) depuis le 12 septembre. Le CEBTP (Centre d’Expertise du Bâtiment et des Travaux publics) souhaite donc cristalliser son positionnement sur le marché de l’expertise et des études techniques en réorganisant la présentation de son offre. Ainsi, le CEBTP adopte un nouveau logo et une nouvelle signature, «fer de lance de sa nouvelle image» (lire focus ci-dessous). «Notre volonté est de nous recentrer sur notre marque historique qu’est le CEBTP, autour des valeurs qui nous sont propres : la technicité, l’expérimentation, la proximité», détaille Philippe Margarit, son directeur général. C’est autour de ce cœur de métier et fort de cette indépendance que le CEBTP entend se développer. «C’est un bol d’air commercial, indique le directeur général. Notre rattachement à Ginger, puis à Grontmij nous empêchait parfois d’obtenir des contrats auprès d’autres ingénieristes, notamment sur les gros dossiers.»

Le nouveau logo du CEBTP
Le nouveau logo du CEBTP - © CEBTP

Alors le leader français de l’expertise, qui réalise près de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, projette de croitre rapidement dans les cinq ans à venir. «Nous allons principalement nous développer par croissance organique, explique Philippe Margarit. Mais nous n’excluons pas non plus, ponctuellement, de réaliser des acquisitions.» Ainsi, en France, le directeur général qui estime que «le monde de l’expertise a besoin de se consolider», pourrait compléter son offre métiers dans la géotechnique des sols (55% de son chiffre d’affaires actuellement) ou dans l’expertise des matériaux, secteur dans lequel le groupe n’est pas encore leader. «Nous pourrions être intéressés par de petites sociétés», indique Philippe Margarit. En parallèle, le CEBTP pourrait se renforcer géographiquement. Dans l’est de la France par exemple. Le groupe a aussi des ambitions hors de l’hexagone. Après avoir ouvert un laboratoire en Algérie il y a trois ans et un autre au Maroc il y a peu, le directeur général regarde désormais dans d’autres pays francophones, au sud du Sahara. «Nous sommes en train de renforcer notre service fonctionnel central de développement», dévoile Philippe Margarit qui prévoit également de se développer en Europe, mais par croissance organique. Pas vraiment une nouvelle stratégie donc, mais une montée en régime.

Nouveau logo, nouvelle identité

"Une expertise qui fait la différence » L’axe créatif retenu pour le nouveau logo s’est construit autour des caractéristiques de solidité, de précision et de simplicité afin de ne garder que l’essentiel. «L’enjeu principal de notre politique de communication est de créer une identité qui permet d’accompagner la stratégie du groupe, mais aussi l’ensemble de nos métiers, explique Maxime Poux, responsable communication du CEBTP. Et considérant la pluridisciplinarité et parfois la complexité de nos activités, nous avons décidé de nous axer sur la simplicité pour nous montrer le plus accessible possible auprès du public».

Le CEBTP décrypte ainsi son nouveau logo:

-          La solidité, matérialisée par un imposant carré bleu, qui est caractéristique de l’ADN de marque du CEBTP,

-           Le dynamisme, évoqué par une ligne verte rectiligne qui termine en pointe pour exprimer la précision

-          La simplicité, soulignant le côté « droit à l’essentiel » de la philosophie de l’entreprise,

Commentaires

L’indépendance donne des ailes au CEBTP

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur