L’incroyable Route du Rhum de l’architecte Gilles Buekenhout

Alors qu’il était en tête de la catégorie des Rhum Multi et qu’il avait commencé à contourner la Guadeloupe, l’architecte belge Gilles Buekenhout installé à Pornichet (Loire-Atlantique) a chaviré. Le skipper amateur qui courait sans sponsor doit maintenant trouver des financements pour que son trimaran de 12 mètres Jess puisse à nouveau naviguer.

Partager
L’incroyable Route du Rhum de l’architecte Gilles Buekenhout
Gilles Buekenhout, en compagnie de sa femme, à son arrivée avec la SNSM après son chavirage.

Il avait fait la Une du Moniteur en août 2013 pour illustrer notre série d’été consacrée aux sportifs professionnels du BTP. Aujourd’hui encore, il mériterait cette exposition médiatique tant son récent parcours dans la dernière Route du Rhum force le respect.

Gilles Buekenhout est un habitué de cette compétition, mais, cette année, le Rhum a un goût amer même si l’architecte et skipper amateur peut s’estimer heureux d’être en vie.

Mercredi 23 novembre à 19h20 TU (20h20, heure française), la direction de course de la 12e édition de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe a reçu un message du Cross Antilles l’informant que Gilles Buekenhout, sur Jess, avait déclenché sa balise de détresse. Ce dernier a ensuite contacté la direction de course aux alentours de 19h27 TU (20h27 heure française) pour confirmer qu’il avait chaviré à 225 milles nautiques de Tête à l’Anglais. Il a heureusement pu être récupéré sain et sauf environ deux heures après son chavirage nocturne par le cargo Chem Patriot dérouté par le Cross. Aujourd’hui encore, Gilles Buekenhout n’a toujours pas compris ce qu’il est passé.

À LIRE AUSSI

Un Architecte de l’urgence dans la route du Rhum

La victoire lui était acquise

Seul amateur en tête d’une des six catégories, le skipper-architecte se préparait à célébrer sa victoire dans sa catégorie Rhum Multi. Un exploit pour un amateur sans sponsor, ayant préparé lui-même son bateau avec quelques copains et barrant un rustique trimaran de 40 pieds face à des bateaux de 50, voire 60 pieds. Après avoir effectué une grande partie de la course en tête, il était toujours, à la veille de son arrivée, juste devant des skippers chevronnés comme Loïc Escoffier, Roland Jourdain et Marc Guillemot. Une magnifique illustration de l’esprit d’origine de la Route du Rhum où les amateurs avertis peuvent s’exprimer dans la cour des grands navigateurs.

Un plongeon de 10 mères

Alors que l’île était dans ses radars, Gilles venait de se raser quand il a vu un gros grain arriver. « J’ai repris la barre et m’attendais à gérer ce grain comme on en a déjà géré plusieurs depuis qu’on navigue dans les alizés. Sauf que j’ai pris une vague, beaucoup plus forte que les autres, également par l’arrière qui a fait enfourner le bateau » raconte-t-il. Le bateau s’est ensuite mis à la verticale et Gilles a chuté de son poste de barre faisant un plongeon de 10 mètres avant que le bateau ne se retourne complètement. Malgré tout, il a réussi à rester lucide et est parvenu à atteindre sa trappe de survie pour déclencher les secours et à fermer la porte de son bateau. Il lui a ensuite fallu nager une cinquantaine de mètres pour rejoindre le cargo avant de se hisser, à bord, à bout de forces. « J’aurais pu avoir des pensées noires, mais non, l’instinct de survie a été plus fort » a-t-il témoigné en ajoutant avec philosophie, « On va faire avec, il y a des choses plus graves dans la vie ».

À LIRE AUSSI

Route du Rhum: un architecte à nouveau dans la course

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Le Moniteur

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous
Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Week-End

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE, ABONNEZ-VOUS DÈS MAINTENANT AU Moniteur

Rejoignez la communauté des professionnels de la construction et profitez d'informations et données clés sur votre secteur.

Découvrez nos offres
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil