L’immobilier tertiaire friand de certification environnementale
NF HQE, Breeam et Leed sont les trois principales certifications environnementales présentes sur le marché tertiaire français - © © DR

L’immobilier tertiaire friand de certification environnementale

I.D.-G. |  le 13/06/2016  |  TertiaireHQENormesFrance entièreRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Tertiaire
HQE
Normes
France entière
Réglementation
Environnement
Valider

NF HQE reste certification la plus demandée en construction et rénovation mais est rattrapée par Breeam en exploitation. Leed demeure marginale en France.

Pour la troisième année, Green Soluce propose une photographie du marché de l’immobilier tertiaire à travers les certifications NF HQE, Breeam et Leed. Les deux certifications européennes se taillent la part du lion sur le marché français.

Le troisième baromètre de la certification environnementale dans l’immobilier tertiaire vient d’être publié par le cabinet de conseil Green Soluce et l’association France GBC, membre français du World Green Building Council. Cette édition 20016, réalisée avec le concours de HBS Research, comptabilise les opérations tertiaires en construction, en rénovation et en exploitation certifiées HQE, Breeam ou Leed au 31 décembre 2015.

Les données nationales présentées par le baromètre 2016 confirment l’intérêt des investisseurs pour la certification environnementale, perçue et utilisée comme un levier de valorisation économique supplémentaire. Cette tendance se vérifie également dans les quartiers d’affaires stratégiques en Île-de-France où la forte concentration de biens certifiés montre que les investisseurs choisissent de faire certifier leurs actifs, en plus d’une localisation en soi exceptionnelle. Les banques, assurances, mutuelles et caisses de retraites sont les principaux porteurs de ces projets.

Le match HQE-Breeam

Parmi les principales tendances du baromètre, on constate que les certifications environnementales poursuivent globalement leur progression sur le marché de l’immobilier tertiaire après une année 2014 en léger repli.

En construction et rénovation, 1552 opérations tertiaires étaient certifiées ou en cours de certification au 31 décembre 2015 (1370 fin 2014), dont 82 % en NF HQE, 16 % en Breeam et 2 % en Leed.

En exploitation, la certification britannique passe en tête. Parmi les 461 opérations tertiaires qui possédaient au moins un certificat au 31 décembre 2015 (402 fin 2014), 53 % avaient opté pour Breeam In-Use (48 % en 2014), 46 % pour HQE  Exploitation (51% en 2014), et 1% pour la certification américaine dont le score est resté inchangé depuis l’année dernière.

Immobilier de bureaux : le plus certifié

Avec 640 certifications délivrées en construction et rénovation et 337 en exploitation, les bureaux constituent le segment le plus certifié. La majorité de ces projets ont une surface inférieure à 10 000 m². NF HQE y reste la certification leader avec 90 % des certifications délivrées en construction, contre 8 % pour Breeam et 2 % pour Leed. En rénovation et en exploitation, NF HQE est moins dominante. Elle représente respectivement 56 % et 53 % des certifications délivrées, quand Breeam  obtient 41 % et 46 %, laissant à Leed 3 % et 1 %.

Breeam mieux adapté à la rénovation et à l’exploitation du commercial

Dans son édition 2016, le baromètre propose un nouveau focus sur l’immobilier commercial. Au 31 décembre 2015, on comptabilisait sur ce segment 98 certificats délivrés en construction et rénovation et 89 certificats délivrés en exploitation, diversement répartis entre les trois certifications de référence.

NF HQE est la certification prédominante en construction, avec 73 % des certifications délivrées sur ce segment contre 27 % pour Breeam.

En revanche, pour la rénovation de ces bâtiments, c’est Breeam qui passe en tête avec 60 % des certifications délivrées, laissant 40 % du marché à Leed.

Et la certification britannique reste la seule représentée sur le marché de l’immobilier commercial en exploitation.

74% des opérations d’immobilier commercial certifiées ont une surface inférieure à 10 000 m².

L’étude complète est disponible sur http://www.greensoluce.com/notre-labo-didees/

Commentaires

L’immobilier tertiaire friand de certification environnementale

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur