En direct

L'immobilier tertiaire attend le grand retour du « blanc »
Eko Active, l’immeuble de 8 230 m2 développé par Vinci Immobilier et conçu par Franck Hammoutène. - © FRANCK HAMMOUTÈNE

L'immobilier tertiaire attend le grand retour du « blanc »

Paul Boinet |  le 07/12/2018  |  RéalisationsBâtimentBouches-du-RhôneTertiaireQuartier central d’affaires

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Réalisations
Bâtiment
Bouches-du-Rhône
Tertiaire
Quartier central d’affaires
Valider

Aix-Marseille-Provence -

Avec 12 162 m2 placés au premier semestre 2018 (contre 23 751 m2 à la même période en 2017), le marché tertiaire neuf de la métropole fait grise mine. Selon Cushman & Wakefield, cette contre-performance est imputable à la faiblesse du stock de locaux neufs immédiatement disponible. Entre 2017 et 2018, le gisement a baissé de 22 %, se situant aujourd'hui à 54 000 m2 . « Le renouvellement de l'offre neuve devient un sujet central pour le marché de la métropole et l'attractivité de ses entreprises », observe Lucile de Malet, directrice bureaux Aix-Marseille-Métropole chez Cushman & Wakefield.

Se rapprocher du Grand Lyon. Sur un territoire figurant en cinquième position du palmarès des métropoles de province, le quartier d'affaires Euroméditerranée conserve son rôle de locomotive. A lui seul, il capte 63 % des transactions dans le neuf (7 630 m2 ) de l'aire métropolitaine avec des valeurs en « prime » de 320 euros/m2 à l'instar de la tour La Marseillaise, livrée cet été. Euroméd' manque toutefois d'opérations lancées en blanc. Ces chiffres contrastent avec l'ambition affichée par la métropole : dans son agenda du développement économique, Aix-Marseille-Provence fixe un objectif annuel de 200 000 m2 placés (neufs et anciens confondus) pour le marché tertiaire à l'horizon 2030. Un résultat qui la rapprocherait de celui fait dans la métropole lyonnaise en 2017.

Pour l'heure, et en conséquence de la pénurie, les valeurs locatives poursuivent leur progression à Marseille : les prises à bail du 1er semestre reflètent un loyer moyen de première main de 265 euros/m2 /an, contre 230 euros en 2017. Mais dans le pays d'Aix, au premier semestre, les loyers de transactions de bureaux neufs ou restructurés restent stables, avec une moyenne de 160 euros/m2 /an. Pour retrouver une offre neuve sur Euromed', il faudra patienter jusqu'en 2019. Plusieurs programmes représentant près de 20 000 m2 sont dans les tuyaux des promoteurs. Parmi ceux-là, Eko Active, dessiné par Franck Hammoutene. L'immeuble de 8 230 m2 développé par Vinci Immobilier a été acquis en Vefa par Icade.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur