En direct

L’immobilier, entre enjeu stratégique et contrainte pour les chefs d’entreprise
85% des chefs d'entreprises considèrent l'immobilier comme un enjeu stratégique. - © © Furud/Pixabay

L’immobilier, entre enjeu stratégique et contrainte pour les chefs d’entreprise

S.V. |  le 08/12/2017  | 

Près de 7 chefs d’entreprise sur 10 n’ont pas de stratégie pour optimiser leurs coûts immobiliers, selon une étude réalisée par OpinionWay pour le promoteur Atland, publiée dans le cadre du Simi qui ferme ses portes vendredi 8 décembre. Pourtant, la majorité des patrons se dit insatisfaite des locaux qu’ils utilisent.

L’immobilier, un enjeu stratégique pour les PME… et pourtant difficile à appréhender. Si 85% des patrons de PME considèrent l’immobilier comme un enjeu stratégique, 68% déclarent n’avoir engagé aucune stratégie ou aucune action concrète d’optimisation de leurs coûts immobiliers. En conséquence, 60% des sondés se disent insatisfaits de leurs locaux car ils ne répondent pas à leurs besoins actuels. Ce paradoxe est mis en lumière par une enquête* réalisée par OpinionWay pour le promoteur immobilier et gestionnaire d’actifs Atland, publiée à l’occasion du Salon de l’immobilier d’entreprise (Simi).

Pourquoi une telle contradiction ? Parce que les PME perçoivent difficilement d’entrée de jeu les potentiels « gains » d’un investissement immobilier. Un phénomène qui « explique probablement en partie [leur] difficulté d’appréciation quant à l’adéquation de leurs locaux professionnels à leurs besoins actuels et futurs », analyse OpinionWay.

Mise en conformité des bâtiments

 

Et si la solution à ce malaise venait de l’acquisition de patrimoine ? C’est la question que pose l’étude : « l’acquisition de locaux professionnels permet d’éviter les contraintes relatives au bail commercial et assure une certaine stabilité de l’activité. » Pour autant, l’information sur les produits financiers permettant de mettre en œuvre cette solution demeurent insuffisants estime OpinionWay.

Malgré ce retard, une majorité de PME déclare avoir engagé une réflexion sur l’amélioration de leurs locaux. Une tendance boostée par la montée en puissance de la problématique liée à la qualité de vie au travail des collaborateurs. Ainsi, « 62% [des chefs d’entreprise] se soucient de leur bien-être dans l’aménagement intérieur de leurs locaux et 42% de l’aménagement d’espaces de travail partagés », déclare l’étude.

Les petites et moyennes entreprises vont aussi orienter leur réflexion sur la mise en conformité des bâtiments, notamment en ce qui concerne les normes liées au développement durable et à la transition énergétique des immeubles. Ainsi, 57% ont engagé ou souhaitent engager une réflexion sur l’optimisation de leurs dépenses énergétiques, et 11% envisagent de le faire. Oui mais quand ?

Commentaires

L’immobilier, entre enjeu stratégique et contrainte pour les chefs d’entreprise

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX