Projets

« L’immobilier de bureau n’est plus un sujet de direction technique mais un sujet de RH, voire de direction générale » Philippe Chiambaretta, fondateur de l’agence d’architecture PCA-Stream

Mots clés : Architecture - Gestion et opérations immobilières

Suite à la présentation, fin avril, de « Shake » (contraction de Share et work), ce projet lillois d’immeuble tertiaire qui secoue les codes de l’immobilier de bureau, Le Moniteur s’est entretenu avec l’architecte du projet Philippe Chiambaretta. Le fondateur de l’agence d’architecture PCA-Stream résume les (r)évolutions en cours dans le monde de l’immobilier tertiaire.

 

Quelles sont les évolutions en cours dans l’immobilier de bureau ?

C’est une réflexion que nous avons engagée « à fond » en 2009. En 2012, nous avons produit un travail de fond sur les évolutions sociologiques, techniques et économiques, qui font que les entreprises travaillent différemment. L’importance de plus en plus importante de l’innovation et de la créativité font que le management change et, qu’à terme, l’organisation spatiale change aussi.

Dans ce livre, nous avons décrit ces tendances. Depuis c’est presque devenu une tarte à la crème. Nous sommes arrivés à la conclusion que le développement du numérique et du digital, couplé à la course à l’innovation, ne signifiait pas la fin des bureaux mais qu’ils renforçaient au contraire les besoins de lieux d’échanges physiques, avec des bureaux qui offrent ces possibilités d’échanges.

 

« L’espace physique devient un moyen d’attirer les...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X