En direct

L'immobilier continue de grimper

b. e. |  le 23/03/2018  |  ImmobilierCollectivités localesGirondeHaute-GaronneHérault

Toulouse Métropole -

Toulouse n'échappe pas à la quasi-frénésie qui s'empare de l'immobilier métropolitain : les prix de vente de logements ont augmenté de 5,1 % en 2017 sur un an d'après le dernier baro mètre LPI-SeLoger. Plus chère que Montpellier mais moins que Bordeaux, la quatrième ville de France reste néanmoins relativement abordable : le coût moyen pour l'acquisition d'un logement s'y élève à 2 458 €/m2.

2 500 euros le m2 dans le centre-ville. Parmi les facteurs qui tempèrent le prix moyen de l'immobilier toulousain, on peut noter la structure du bâti, composé à 97 % d'appartements, tandis que le bâti bordelais, au-delà de la ceinture des boulevards, est largement composé de petites maisons individuelles. Les prix varient selon les quartiers, mais il semble encore possible d'accéder à la propriété dans le quartier du Capitole pour 2 500 euros le m2.

Les loyers, qui avaient stagné depuis six ans, repartent légèrement à la hausse. Ils se situent désormais autour de 12 euros le m2 par mois. Des chiffres qu'il faut néanmoins prendre avec précaution, au vu des disparités croissantes entre quartiers centraux et périphériques.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur