En direct

L’îlot Sainte-Catherine va faire peau neuve

bertrand escolin |  le 09/12/2011  |  GirondePas-de-CalaisCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Gironde
Pas-de-Calais
Collectivités locales
Valider
Bordeaux -

La foncière hollandaise Redevco vient de lancer, avec les concepteurs Valode & Pistre, les premiers travaux de la vaste opération immobilière de l’îlot Sainte-Catherine, au croisement des rues les plus commerçantes de la ville, sur l’emprise de l’ancien siège du journal Sud-Ouest. Redevco est maître d’ouvrage de cette importante opération qui proposera commerces, activités de loisirs et logements. « Nous avons conclu un accord récent sur les logements. La programmation initiale ne prévoyait pas de parking, mais nous en avons introduit un de 40 emplacements situé en rez-de-chaussée, rue Margaux, à la place de C & A », explique Julien di Pizzo, directeur du développement de Redevco.

Un totem en centre-place

Sont prévus 93 logements, dont 62 en accession et 31 en locatif social. Nexity table sur un prix de sortie de 6 000 euros le mètre carré, parking inclus. Première étape : le transfert du magasin C & A de la rue Porte-Dijeaux vers l’artère Sainte-Catherine. « La démolition, confiée à Occamat, vient de commencer. Les travaux démarreront en avril 2012, pour une livraison en juin 2013 du nouveau C & A, incluant des logements à l’étage », précise Julien di Pizzo. Une opération facilitée par le fait que Redevco et C & A ont le même propriétaire.
Puis s’engagera la partie centrale du projet : la création d’une place et d’une rue en cœur d’îlot et, au milieu de la place, un totem dessiné par Valode & Pistre. Les architectes ont réparti autour de ce nouvel axe traversant 19 000 m 2 de surfaces commerciales et 9 000 m 2 de logements.
Pour cette opération, la maîtrise d’œuvre d’exécution sera réalisée par Coteba Bordeaux. Cette nouvelle artère et la place seront plus végétales que les aménagements alentour, une différenciation renforcée par un traitement des revêtements de sol et des aménagements différents de ceux du secteur piétonnier Sainte-Catherine. Le chantier, ultrasensible, appliquera la charte « chantier propre », avec un souci de minimiser les nuisances (vibrations, bruits, poussières).
Le programme prévoit neuf grandes surfaces, sept moyennes surfaces commerciales, seize petites boutiques dont une « locomotive alimentaire » et des marques de prêt-à-porter. « Redevco participe clairement à cette tendance du marché de retour des moyennes surfaces (700 m 2 ) en centre-ville, explique Julien di Pizzo. Les grandes enseignes préfèrent attendre une opportunité pour s’installer en centre-ville que d’ouvrir sur les grandes surfaces périphériques. »
Le coût de l’opération est de 105 millions d’euros HT dont un tiers pour l’acquisition du foncier, 40 % pour les travaux, et le reste en frais divers (honoraires, bureaux d’études, commercialisation et portage financier). L’ouverture est prévue pour 2015.

DESSIN - 605802.BR.jpg
DESSIN - 605802.BR.jpg - © Valode et Pistre

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur