En direct

L’Ifsttar et le Cerema inscrivent leur partenariat dans la durée
Logos Cera et Ifsttar - © © DR

L’Ifsttar et le Cerema inscrivent leur partenariat dans la durée

Anthony Laurent |  le 18/07/2014  | 

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Valider

L’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) poursuivent leur collaboration, « déjà très étroite et de longue date », en signant une convention de partenariat.

Depuis plus de 40 ans, l’Ifsttar – né le 1er janvier 2011 de la fusion du LCPC et de l’INRETS – et le Cerema – nouvel acteur public créé le 1er janvier 2014 suite au rapprochement des CETE, du Certu, du Setra et du Cetmef – développent des missions complémentaires dans les domaines du développement durable, les transports et leurs infrastructures, l’aménagement des territoires, la prévention des risques environnementaux et la sécurité routière.

C’est donc tout naturellement que les deux établissements ont décidé d’inscrire leur collaboration dans la durée en signant une convention de partenariat portant sur la recherche et l’innovation ; la capitalisation des connaissances et leur diffusion ; la valorisation et le transfert des résultats de recherche et d’innovation ; la réalisation d’études et d’expertise ; la normalisation, la réglementation technique, la métrologie, la certification de produits et l’élaboration de corpus commun de méthodes et de procédures ; l’appui à l’élaboration et à l’évaluation des politiques publiques ; l’action européenne et internationale ; les actions conjointes en matière de politique de ressources humaines.

« Assurer une continuité entre les besoins du terrain, la recherche et le développement de solutions opérationnelles expérimentées localement »

Plus précisément, l’Ifsttar et le Cerema mettront en œuvre différents types de coopérations, comme l’association d’équipes de recherche, l’accueil de personnel – dans le cadre de thèses conjointes par exemple –, la formation d’agents, etc. Ils mettront également à la disposition l’un de l’autre leurs savoir-faire, leurs équipements matériels, leurs logiciels et leurs données.

En outre, cette collaboration, désormais officielle, permettra d’« assurer une continuité entre les besoins du terrain, la recherche et le développement de solutions opérationnelles expérimentées localement. » Les domaines de l’Ifsttar et du Cerema s’avèrent enfin complémentaires, tant d’un point de vue géographique (au niveau national ou international) que technique (sur les thématiques ou sur la nature de la diffusion des résultats).

Commentaires

L’Ifsttar et le Cerema inscrivent leur partenariat dans la durée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur