En direct

L’hôtel-Dieu transformé en palace

le 03/05/2013  |  Collectivités localesBâtimentBouches-du-RhôneERP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Bâtiment
Bouches-du-Rhône
ERP
Valider
MARSEILLE -

Lauréat de la consultation lancée par la Ville en 2007, le groupement Axa (investisseur), Cogedim (maître d’ouvrage) et InterContinental (l’opérateur hôtelier) a engagé 125 millions d’euros dans la restructuration de l’hôtel-Dieu, une opération de plus de 23 000 m², couplée à la création de 85 logements locatifs côté Panier et de 222 places de parking. Trois ans après son lancement, ce titanesque chantier d’implantation d’un palace cinq étoiles dans un lieu exceptionnel vient de s’achever. « Le défi était à la fois de redonner son caractère historique au lieu avec une restauration très fine des parties classées, d’introduire à l’intérieur les éléments de modernité indispensables à la reconversion hôtelière et, enfin, de recréer un lien entre l’hôtel-Dieu et la ville », résume Anthony Béchu, mandataire de la maîtrise d’œuvre de conception avec le cabinet Tangram et Egis (maître d’œuvre d’exécution).

L’ouverture sur la ville est réalisée par un escalier connecté à l’axe dessiné par Franck Hammoutène lors de l’extension de la mairie, place Bargemon, et par la réouverture de la rue de la Roquette, reliant le Panier au Vieux-Port.

Des façades restaurées

Déconstruit jusqu’à son squelette pendant le chantier avec des étaiements précautionneux (des étrésillonnements), l’ancien hôpital, réalisé par étapes successives entre 1753 et 1866, est restitué à l’identique dans son enveloppe extérieure avec ses façades de pierre de Fontvieille et de la Couronne, entièrement restaurées. Même mise en valeur pour les escaliers de pierre monumentaux permettant d’accéder aux étages. Le changement d’usage a nécessité la reconstruction de la terrasse qui accueille désormais la réception de l’hôtel, traversée par une verrière en forme de péniche.
L’Intercontinental Marseille hôtel-Dieu comporte 194 chambres (dont 22 suites). Confié au groupement Jean-Philippe Nuel (mandataire), Volume ABC et Tangram, l’aménagement intérieur, dans un style contemporain, « s’inspire de la tonalité minérale de l’édifice : pierre de Cassis, panneaux de verre sculpté, contrastes de pierres noires et blanches, en référence à Notre-Dame-de-la-Garde », précise Emmanuel Dujardin, de l’agence Tangram. Les travaux (72 millions d’euros HT pour l’hôtel et 12 millions HT pour les logements) ont été réalisés en entreprise générale par Eiffage Construction Provence avec des spécialistes de la réhabilitation comme Vivian (façades), les Ateliers Férignac (menuiseries), Serge Ivorra (ébénisterie), l’entreprise Denis (couverture), etc.

PHOTO - 721666.BR.jpg
PHOTO - 721666.BR.jpg - © Philippe Conti

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur