En direct

L'Hôtel des Postes envoie ses données grâce au BIM
Le BIM permet de superposer en temps réel des maquettes de fluides et d’architecture. - © WEBER KEILING ARCHITECTES + SERUE INGÉNIERIE

L'Hôtel des Postes envoie ses données grâce au BIM

C. R. |  le 25/01/2019  |  BIMBas-RhinBouygues Immobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM
Bas-Rhin
Numérique
Bouygues Immobilier
Valider

Strasbourg -

 

La très attendue reconversion de l'Hôtel des Postes de Strasbourg par Bouygues Immobilier reposera, au niveau de sa conception, sur le BIM. La pertinence de cet outil s'est imposée au regard de l'ampleur et de la complexité de l'opération de 25 M€ pour 20 000 m2 neufs ou réhabilités, dont les travaux démarreront ce printemps. En particulier, les réseaux devront se faufiler dans un dédale né de la construction du site en deux grandes étapes, en 1899, puis au sortir de la seconde guerre mondiale après sa destruction partielle.

Dans deux ans, le bâtiment, fleuron du style néogothique du quartier de la Neustadt réalisé sous administration allemande (1871-1918), ne possédera plus qu'un bureau de poste, qui sera rejoint par 100 logements (objectif Effinergie Rénovation pour les 62 en accession), une résidence seniors, un cluster d'activités visant le certificat Breeam Good, des bureaux, un restaurant-brasserie et un parking souterrain.

Huit projets en un. « Il y a en fait huit projets en un, avec des exigences d'interfaces si élevées que nos projeteurs en structure, fluides et électricité ont besoin d'interagir en permanence… et de parler le même “langage” avec la maîtrise d'ouvrage et la maîtrise d'œuvre », souligne Olivier Colas, chef de projet chez Serue Ingénierie. Ce bureau d'études pilote l'application du BIM dans le cadre d'une convention avec le promoteur et l'agence d'architecture Weber & Keiling. Sous le logiciel Revit 2018, il instaure entre ses services internes un niveau d'échanges de données 3, le plus élevé, et un niveau 2 avec ses partenaires extérieurs.

La maquette numérique doit aider à résorber de nombreuses contraintes : faire cheminer les réseaux dans des bâtiments classés qui n'autorisent pas leur passage partout, prendre en compte l'hétérogénéité des planchers dont aucun n'est complètement rectiligne, insérer deux ensembles de puits de forage dans la nappe phréatique au milieu des fondations de la partie neuve, adapter la trame des logements à celle de bâtiments non conçus pour l'habitat… « D'où l'intérêt de modéliser l'existant en 3D et de pouvoir superposer en temps réel des maquettes de fluides et d'architecture », note Jonathan Benoît, ingénieur fluides chez Serue Ingénierie.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur