En direct

L'horlogerie de précision d'un matériel de démolition
PHOTO - 892222.BR.jpg - © Vincent Leloup
Evénement

L'horlogerie de précision d'un matériel de démolition

Gilles Rambaud |  le 25/03/2016  |  Matériel de chantierRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Matériel de chantier
Rhône
Valider

Industrie. Son savoir-faire et ses moyens techniques permettent à Montabert, industriel français, de rester parmi les premiers fabricants mondiaux de marteaux hydrauliques, un marché très concurrencé par des produits bas de gamme.

C'est une histoire exemplaire de l’industrie française, de ses atouts et de ses faiblesses. Né en 1921, Montabert s’est imposé par ses innovations comme le champion des marteaux. N'est-il pas le premier à avoir inventé le brise-roche hydraulique et, aujourd’hui encore, le seul à maîtriser la technique de la frappe variable ? Mais, comme beaucoup d’autres, l’entreprise familiale n’a pas franchi le cap de la troisième génération. Dans les années 1990, le décès soudain du petit-fils du fondateur, alors président, révèle une absence de plan de succession. Les héritiers se déchirent ; la crise de 1993 fragilise ; les Américains rachètent. Un grand classique de notre histoire industrielle… Passé, depuis, entre plusieurs mains, Montabert appartient aujourd’hui à Joy Global, une multinationale américaine spécialisée dans les matériels miniers. « Celle-ci avait acheté un fabricant canadien d’engins de foration auquel nous fournissions des perforateurs. Joy Global se rend vite compte que ce composant constitue le cœur de ces machines et décide d’en avoir la maîtrise », explique Christian Bianchi, responsable marketing chez Montabert. Car perforateurs comme marteaux hydrauliques sont des pièces d’une très grande complexité. « Un marteau, c’est fragile ; il lui en faut peu pour s’autodétruire. » Cela s’explique par son fonctionnement : un piston circule dans une chambre. Il est projeté à 10 m/s contre un outil auquel il transmet sa force. « Au moment de l’impact, ce sont 20 MPa qui s’exercent, et cela plusieurs fois par seconde », souligne Brice Villemotte, responsable commercial. Or, comme toute mécanique comprenant des pièces coulissantes, les tolérances sont très faibles. « Un marteau hydraulique, c’est de la mécanique de précision au service de la violence ! » admet Antoine Girard, quarante-cinq ans passés dans la maison, dont une bonne partie au bureau d’études. Dans l’usine de Saint-Priest, au sud de Lyon, l’acier brut arrive en barres, en poutres ou en blocs forgés. Il passe par une dizaine de postes d’usinage jusqu’à l’obtention d’une pièce dite « préfinie ». Direction le four. « Le traitement thermique sert à modifier la structure atomique de l’acier. Selon les pièces, la température et le temps de chauffe seront différents », précise Antoine Girard. Mais ce traitement par la chaleur fait légèrement varier les cotes, d’où un nouveau passage sur une chaîne de rectification. « Nous travaillons au micron ! » Puis vient l’assemblage. Un marteau hydraulique est constitué d’une enveloppe externe à l’intérieur de laquelle est suspendu le mécanisme de frappe. « Les matériels les plus bas de gamme sont constitués de simples plaques de blindage soudées sur le bloc de frappe », signale Brice Villemotte. Car l’offre est extrêmement concurrentielle, avec des écarts de prix allant de un à dix ! Montabert campe sur son positionnement haut de gamme mais propose une alternative : des marteaux reconditionnés valant 30 % moins cher qu’un matériel neuf. « Nous garantissons une expertise, une remise à neuf en usine et le remplacement des pièces sensibles », énumère Brice Villemotte pour qui du haut de gamme bien reconditionné reste préférable à du bas de gamme neuf. Surtout qu’un mauvais marteau ne se limitera pas à ralentir la production et à surconsommer des pièces d’usure ; il fera également du mal à la pelle.

PHOTO - 892222.BR.jpg
PHOTO - 892222.BR.jpg - © Vincent Leloup
PHOTO - 892215.BR.jpg
PHOTO - 892215.BR.jpg - ©
PHOTO - 892209.BR.jpg
PHOTO - 892209.BR.jpg - ©
PHOTO - 892229.BR.jpg
PHOTO - 892229.BR.jpg - ©
PHOTO - 892213.BR.jpg
PHOTO - 892213.BR.jpg - ©
PHOTO - 892210.BR.jpg
PHOTO - 892210.BR.jpg - ©
PHOTO - 892214.BR.jpg
PHOTO - 892214.BR.jpg - © PHOTOS : Vincent Leloup

« Un marteau hydraulique, c’est de la mécanique de précision au service de la violence ! »

Brice Villemote, responsable commercial chez Montabert

PHOTO - 892208.BR.jpg
PHOTO - 892208.BR.jpg - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur