En direct

L’hôpital transformé en pôle de santé

J. L. |  le 31/01/2014  |  Collectivités localesSantéBâtimentTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Santé
Bâtiment
Technique
Valider
CASTELNAUDARY -

Le centre hospitalier de Castelnaudary a donné le coup d’envoi, le 17 janvier, d’un chantier de 22 millions d’euros. L’opération, qui créera 13 500 m 2 de surfaces neuves, est le fruit d’un rapprochement entre le centre hospitalier et deux structures associatives audoises : le centre de Lordat (soins de suite et réadaptation) et l’Union sanitaire et sociale Aude-Pyrénées (psychiatrie et personnes âgées).

Orientation moyen séjour

Les trois partenaires, associés au sein d’un groupement de coopération sanitaire, vont donner naissance à un pôle de santé de 223 lits orienté vers le moyen séjour. « Il ne s’agit pas simplement d’additionner des bâtiments mais de réaliser un projet global, explique Jean-Philippe Sajus, directeur général du centre hospitalier. Les lits de moyen séjour de Lordat et du centre hospitalier seront installés sur un même niveau, avec une mutualisation des moyens. »

Le projet, confié à l’architecte montpelliérain Jean-Louis Michel, prévoit la démolition-reconstruction de deux des bâtiments existants et la création de deux ailes supplémentaires côté nord. Le nouvel ensemble s’organisera autour d’une place couverte créée devant le chevet de la chapelle. L’accès principal sera déplacé du sud au nord. « La disposition en peigne des deux bâtiments neufs confirme et prolonge la trame orthogonale de l’hôpital, dessinée au XVII e siècle, explique Jean-Louis Michel. Ce schéma permet d’assurer une cohérence entre le passé et le présent tout en ouvrant la possibilité d’une extension future. » Le chantier, réalisé en site occupé, s’étalera sur cinq ans.

PHOTO - 773440.BR.jpg
PHOTO - 773440.BR.jpg - © Jean-Louis Michel
Fiche technique

Maîtres d’ouvrage : CH de Castelnaudary et GCS du Lauragais. Architectes : Jean-Louis Michel (mandataire), Alain Vernet (patrimoine). BET : Betem Ingénierie. Gros œuvre : Escourrou (mandataire), David, Fondeville. Surface de plancher créée : 13 557 m 2 . Coût des travaux : 22 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur