En direct

L’homme du viaduc en « U »
PHOTO - Tech70 ingenie prix3.eps - © photos SYSTRA

L’homme du viaduc en « U »

Olivier Baumann |  le 29/09/2008  |  ArchitectureRéalisationsInternational (hors U.E)

Daniel Dutoit a le virus des ponts. Il l’a même attrapé tout jeune, à la sortie de l’Ecole centrale, chez Europe études Gecti, filiale « études » de Freyssinet. Et bien qu’il ait dû concevoir pour le métro de Dubaï des tunnels et des gares, l’homme en revient toujours au viaduc. Mais pas n’importe lequel. Celui en « U », son chef-d’œuvre, une structure qu’il a inventée pour Systra au début des années quatre-vingt-dix, et qui depuis a fait le tour du monde. Santiago du Chili d’abord, en 1992. Puis Taipei, Delhi, Shanghai, Mumbai, Lahore… en tout plus de 150 km de viaducs. L’ingrédient qui a fait le succès de cette recette française réside en un mot : intégration.

En une configuration très compacte et discrète, subtil mariage de l’ingénierie système et du génie civil, le viaduc en « U » permet en effet de loger toutes les fonctions du système.

Pour autant, Daniel Dutoit et les équipes d’ingénieurs de Systra ne se reposent pas sur leurs lauriers, et le concept évolue au gré des techniques : entre 2003 et 2008, le coût au mètre linéaire déjà compétitif a ainsi pu baisser de 20 %, notamment grâce à l’apport de la technique des torons adhérents, alternative aux câbles de précontrainte.

A Dubaï, au démarrage du projet en 2003, c’est lui qui vend le concept du viaduc en « U » à l’émirat, maître d’ouvrage très exigeant. D’abord pilote du génie civil, il devient en cours de projet directeur de l’ingénierie de Systra. Il coordonne alors l’ensemble des spécialités du projet. Les délais sont serrés. En seulement six ans, le métro en projet le plus grand au monde (74,6 km au total) aura vu le jour et la première ligne sera inaugurée en septembre 2009.

Daniel Dutoit s’est beaucoup consacré à son métier. A 67 ans et après dix-sept années passées chez Systra, l’ingénieur est encore sur le pont ; le virus est toujours là. Désormais directeur expert-consultant à Systra, il n’a fait qu’une maigre concession par rapport à sa vie d’avant : il travaille à mi-temps. Mais de retraite, il n’est pas encore question.

coupe du tablier du viaduc en « U »

Maître d’ouvrage : ville de Dubaï (Emirats arabes unis).

Maître d’œuvre : Systra (avec Grégoire Bignier, architecte).

Principales entreprises : groupement VFR, composé de VSL International, Freyssinet, Rizzani de Eccher (avec Etic International pour les têtes de piles préfabriquées).

Caractéristiques : deux lignes de métro totalisant 74,6 km (dont 64 km de viaducs).

Livraison : mise en service de la première ligne (52 km) en septembre 2009.

Commentaires

L’homme du viaduc en « U »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur