En direct

L’Hexagone Balard inauguré par François Hollande
François Hollande et Jean-Yves Le Drian, le 5 novembre, sur le site de Balard. - © © Isabelle Duffaure-Gallais / Le Moniteur

L’Hexagone Balard inauguré par François Hollande

ISABELLE DUFFAURE-GALLAIS |  le 05/11/2015  |  ParisEtatTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Paris
Etat
Technique
Valider

Le Président de la République a inauguré le 5 novembre de nouveau ministère de la Défense qui regroupe les états-majors et les services centraux dans le XVe arrondissement de Paris.

Souvent baptisé le « Pentagone à la française » depuis le lancement du projet en 2009, c'est finalement l'« Hexagone Balard » qui a été inauguré le 5 novembre par François Hollande sur la grande place d'armes du nouvel édifice. Le centre des nouveaux bâtiments conçus par Nicolas Michelin sur la parcelle Ouest et occupés par les états-majors, est en effet constitué de deux bâtiments de forme hexagonale.

Le président de la République a souligné que cette nouvelle implantation, comptant 150 000 m2 de locaux neufs et 135 000 m2 de bâtiments réhabilités, est une étape historique pour le ministère enfin réuni, 50 ans après la création par le général de Gaulle d'un ministère réunissant les armées de terre, de l'air et la marine. Le bâtiment devait témoigner du rôle éminent de ce ministère dans le pays. « C'est une belle architecture et une architecture écologique », a salué François Hollande, rappelant les performances environnementales du bâtiment qui ne consommera que 40 kWh/m2.an d'énergie, grâce notamment à un ingénieux système de géothermie et à la plus grande centrale solaire photovoltaïque de Paris installée sur les toits (lire notre article chantier).

L'essentiel des 9 300 personnes destinées à travailler sur le site sont désormais installées. « Les états majors ont notamment déménagé avant le 14 juillet sans discontinuité des informations, ce qui constituait une manœuvre délicate », a rappelé le Président.

Pour cet « ensemble fonctionnel où l'excellence est partout et la négligence nulle part », l'Etat devra maintenant payer pendant 27 ans une redevance de 150 millions d'euros par an au consortium Opale Défense, conduit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France, dans le cadre d'un contrat de partenariat public-privé.

Commentaires

L’Hexagone Balard inauguré par François Hollande

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur