En direct

L'habitat pour soutenir la relance
Publi-rédactionnel

L'habitat pour soutenir la relance

le 13/07/2021  |  La relance c’est vousBanque des TerritoiresFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
La relance c’est vous
Banque des Territoires
France
Valider

Depuis le début de l'année 2020, la crise sanitaire aura lourdement impacté l'industrie du BTP en général et la construction de nouveaux logements en particulier. Dans le cadre du plan de relance engagé par le gouvernement, CDC Habitat, filiale de la Banque des Territoires, a lancé un grand plan d'acquisition de logements neufs afin de soutenir le secteur et la production.

CDC Habitat gère quelque 525 000 logements sur l'ensemble du territoire, dont 90 000 dans les territoires ultramarins. Dans le cadre de la loi Elan de 2018, dont l'un des objectifs est de faciliter la construction de nouveaux logements particulièrement dans les zones tendues, la filiale de la Banque des Territoires a également signé une trentaine de partenariats avec des organismes de logements sociaux, soit 300 000 logements supplémentaires. « Nous sommes un opérateur global de l'habitat d'intérêt public » explique Anne-Sophie Grave, présidente du directoire de CDC Habitat et membre du comité exécutif de la Banque des Territoires. « Cela veut dire que nous intervenons sur l'ensemble de la chaîne du logement, qu'il soit d'urgence, social, intermédiaire, abordable, jusqu'à l'accession sociale à la propriété. »

2020, année à l'activité soutenue pour CDC Habitat

Afin de répondre à l'inquiétude des professionnels de l'immobilier qui s'interrogeaient sérieusement sur la commercialisation de leurs logements à la suite du premier confinement à la fin de l'hiver 2020, CDC Habitat lançait, dès le mois de mars 2020, un premier appel à projets pour l'acquisition de 40 000 logements neufs en Vefa (vente en l'état futur d'achèvement) auprès des promoteurs pour un montant d'environ huit milliards d'euros, en plus de sa production habituelle. Au total, 29 000 logements ont été mis en chantier pour la seule année 2020, contre 15 à 20 000 les deux années précédentes, soit une progression de plus de 40 %, tandis que 19 000 logements étaient livrés sur cette même période, en hausse de 10 % par rapport à 2019. « Nous allons poursuivre cette dynamique d'investissement dans les années à venir. Dans le cadre de ce plan, 40 000 logements ont été précommandés et 10 500 acquis à ce jour», souligne Anne-Sophie Grave. « Il nous en reste donc 30 000 à acquérir pour des livraisons en 2022, 2023 et 2024. » Une année 2020 à l'activité soutenue pour CDC Habitat, qui a dû faire face à une chute de l'ordre de 15 % du nombre de permis de construire sur le logement collectif par rapport à 2019, sous l'effet conjugué du premier confinement et du report du second tour des élections municipales, ce qui a eu pour effet de retarder les processus administratifs.

Lancement d'un nouvel appel à projets

Pour poursuivre en 2021 et 2022 sa stratégie de relance et de développement, CDC Habitat a lancé en mars 2021 un nouvel appel à projets ciblé sur le logement social, mais également ouvert aux logements intermédiaires et abordables contractualisés. « En 2021, la problématique est très différente, nous sommes désormais face au risque d’une crise de l’offre de logements » s'interroge Anne-Sophie Grave. « Depuis le début de l'année, la délivrance des permis de construire pour les logements collectifs est en recul de 18 % par rapport à 2019 ». Un nouvel appel à projets qui porte sur l’acquisition de fonciers ou de bâtiments à recycler, pour une production dans les deux années à venir de 30 000 logements sociaux représentant environ cinq milliards d'euros, ce qui devrait permettre d'engager la production de 42 000 logements sociaux sur la période, en comptant la production courante de CDC Habitat et celle de ses partenaires, dans une approche de mixité sociale à même d'offrir un parcours résidentiel complet. « C'est un appel à projets territorialisé », insiste Anne-Sophie Grave, « nous travaillons en collaboration étroite avec les collectivités locales pour répondre au plus près aux besoins des territoires en matière d'habitat. »

Un contexte rendu difficile par la crise sanitaire à laquelle s'ajoute les contraintes imposées par la loi Energie-Climat de 2019, dont les mesures impactent directement le secteur de l'immobilier. « Cela nous amène à réfléchir à des modes de production différents, notamment le recyclage de bâtiments ou de friches », souligne Anne-Sophie Grave. « Nous sommes réellement à un tournant en termes de modes de production mais aussi d’usages, suite à la crise sanitaire. Les modes d'habiter évoluent et nous devons nous adapter aux besoins des différents publics, qu'il s'agisse des seniors, des étudiants ou des personnes en mobilité professionnelle. ».

Contenu proposé par La Banque des Territoires

Commentaires

L'habitat pour soutenir la relance

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil