En direct

L’extension du tram’bus à l’enquête

J.L. |  le 11/07/2014  |  Collectivités localesTransports

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Transports
Valider
NÎMES -

L’extension de la ligne 1 de TCSP (transport en commun en site propre) de Nîmes fait l’objet d’une enquête publique qui s’achèvera le 18 juillet. Cette boucle de 2,2 km, qui ceinturera le secteur sauvegardé, aurait dû entrer en service en 2012. Mais le tribunal administratif de Nîmes avait annulé en 2011 le permis d’aménager qui conditionnait sa réalisation, invoquant notamment le non-respect des arbres d’alignement sur les boulevards qui entourent l’Ecusson.

Paysage et usage pris en considération

Le nouveau projet, confié à une nouvelle équipe de maîtrise d’œuvre (Grumbach, Egis Rail, Egis France), s’insère plus finement dans le paysage. Les abris des stations seront composés de petits modules glissés entre les arbres et liaisonnés par les poutres supportant les ombrières. La concertation a également fait évoluer le projet. « Nous avons pris en compte l’intégralité des usages, souligne Françoise Battault, directrice des investissements transports et TCSP à Nîmes Métropole. La concertation nous a également conduits à ajouter une 6 e station, plus proche de la gare. » Le projet, qui se double d’une opération d’aménagement urbain portée par la Ville, prévoit une redistribution de l’espace public au détriment du stationnement et au bénéfice des modes doux : tram’bus, piétons, cyclistes. Après avis de la commission d’enquête, il appartiendra à l’agglomération Nîmes Métropole, maître d’ouvrage, de déclarer le projet d’intérêt général. De son côté, la Ville de Nîmes devra délivrer un permis d’aménager. Les travaux préparatoires devraient commencer début 2015. La construction de la plate-forme démarrera en juin 2015, après la Feria de Pentecôte. La mise en service est annoncée pour le second semestre 2016. Nîmes Métropole table sur une fréquentation de 12 000 voyages/jour sur la ligne prolongée (7 000 voyages/jour actuellement). Le coût des travaux est de 25,9 millions d’euros HT, dont 7,4 millions à la charge de la Ville.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

DICOBAT Visuel

DICOBAT Visuel

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur