En direct

L'Exposition universelle Aïchi 2005 ouvre ses portes

Defawe Philippe |  le 24/03/2005  |  InternationalArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Réalisations
Architecture
Valider

Première Exposition universelle du 21ème siècle, Aïchi 2005 est un véritable hymne à la technologie et au développement durable.

Aïchi 2005 dont le thème est "La sagesse de la nature" a été officiellement inaugurée jeudi après-midi près de Nagoya le fief du géant automobile Toyota.
"Je souhaite que cette exposition marque le point de départ d'une réflexion sur la coexistence de l'homme et de la nature", a plaidé le Premier ministre japonais Junichiro Koizumi cité par l’AFP.
"Les technologies sont la clef pour rendre le développement économique compatible avec la protection de l'environnement" a-t-il souligné devant un parterre de plus de 2.000 invités, sans compter les robots humanoïdes vedettes d'Aïchi 2005.

Du 25 mars au 25 septembre, l'Exposition accueillera 121 pays (Japon compris), 4 organisations internationales, ainsi qu'un village regroupant plusieurs dizaines d'ONG, sur une surface totale de 173 hectares.
A mi-chemin entre une cité du futur, avec ses panoplies de technologies multifonctionnelles, et un parc d'attraction, elle est entièrement consacrée aux "défis environnementaux" auxquels est confrontée la planète à "l'ère de la mondialisation et des nouvelles technologies".
Une bonne partie de la superficie est réservée aux arbres et aux plans d'eau. Au centre du site, une promenade suspendue de presque 3 km, le "Global Loop", qui serpente entre les différentes "régions du monde", permet aux visiteurs d'accéder aux différents villages.
Les organisateurs ont tenu à présenter des projets écologiques, respectueux de l'environnement, à l'instar du "Bio Lung", l'un des plus grands murs végétaux au monde, devant rafraîchir naturellement le site à l'approche de l'été et améliorer la qualité de l'air.
Le pavillon de France, installé sur 1.300 m², a lui aussi choisi de faire réfléchir sur le développement durable et décline plusieurs projets artistiques sur le thème.
Notons que pour la première fois dans l'histoire des Expositions universelles (depuis 1851), l'Allemagne et la France font ménage commun, se partageant le plus grand pavillon d'Aïchi (3.240 m²) sur la façade duquel est déployée une gigantesque image du Rhin.

Mais cette exposition est l'occasion pour le Japon de rappeler au monde son savoir-faire technologique, des dizaines de robots ou de prototypes aux fonctions très diverses (nettoyage, sécurité, guide, chaises roulantes) étant présentés sur le site, en plus de ceux dévoilés dans les pavillons des entreprises participant à l'événement.

C'est la deuxième fois que le Japon accueille une Expo universelle après Osaka qui avait reçu 64,2 millions de visiteurs en 1970.
Après le succès plus que mitigé de Hanovre 2000 (18 millions d'entrées pour 40 millions attendues), cette exposition affiche des ambitions plus modestes: 15 millions de visiteurs, à 90% japonais.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur