En direct

L’EXPERT Georges Berne, plasticien-lumière, « L’Observatoire 1 »

le 01/03/2007  |  Europe

Traiter la couleur avec parcimonie

La prise en compte environnementale est devenue aujourd’hui une exigence fondamentale. Ceci a conduit à une gestion rationalisée des consommations énergétiques ainsi qu’à une évolution des appareillages électriques pour éclairer mieux pendant plus longtemps. Les sources lumineuses les plus efficaces et les moins coûteuses demeurent les fluorescents. Les diodes électroluminescentes (LED), encore chères et peu performantes, devraient régner en maître d’ici deux à trois ans grâce à leur palette de couleurs inégalables.

Cette utilisation de la couleur, prisée à juste titre pour ses qualités esthétiques, doit être traitée avec nuance et parcimonie pour ne pas sombrer dans la caricature.

En éclairage intérieur, la démarche du plasticien-lumière repose avant tout sur la recherche d’ambiances lumineuses associées à un souci de bien-être des usagers. Les aspects plus fonctionnels, davantage liés au niveau de confort visuel à atteindre, interviennent dans une seconde phase. Si le souci d’ergonomie primait voici trente ans - au risque de générer des espaces désincarnés - les tendances actuelles privilégient des espaces plus ludiques et agréables à vivre.

PHOTO - TECH 88 OUV BERNE.eps
PHOTO - TECH 88 OUV BERNE.eps

Commentaires

L’EXPERT Georges Berne, plasticien-lumière, « L’Observatoire 1 »

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur