En direct

L’Europe dévoile ses paysages intérieurs
Un mur végétal de 61 m de hauteur remporte la feuille d'or des prix européens du paysage intérieur, dans la catégorie "végétalisation verticale"; - © Eilo

L’Europe dévoile ses paysages intérieurs

Laurent Miguet |  le 09/12/2021  |  ImmobilierEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paysage
Immobilier
Europe
Valider

Avec 52 dossiers issus de 15 pays soumis le 23 novembre dernier au jury de son concours biennal, l’association européenne du paysage intérieur (Eilo) pulvérise ses records, depuis sa création en 2013. Le Bénélux domine le palmarès 2021, proclamé le 1er décembre au salon Paysalia de Lyon.

Doublé pour Koninklijke Ginkel Groep : avec deux feuilles d’or sur quatre, l’entreprise hollandaise s’impose comme le grand vainqueur de l’édition 2021 du concours européen du paysage intérieur. Les deux réalisations primées se distinguent par la fusion entre le génie civil et le génie végétal.

 

Un mur vert de 61 m de hauteur

 

Déployé sur 61 m de hauteur et 21 m de large pour une surface de 1280 m2, un mur couvert de 52608 plantes dessine des lignes sinueuses qui décrochent la feuille d’or, dans la catégorie “végétalisation verticale”. “Peu d’habitants avaient repéré ces locaux de l’agence européenne du médicament avant la mise en oeuvre de cette réalisation”, a souligné le représentant de l’entreprise hollandaise, le 1er décembre au moment de la remise du trophée, le 1er décembre au salon Paysalia de Lyon.

Tout aussi spectaculaire, le jardin public implanté à mi-hauteur d’une tour tertiaire d’Utrecht a triomphé de la compétition la plus disputée de l’édition 2021 du concours: 25 candidatures visaient le podium, pour la catégorie “paysage d’intérieur”.  Dans un foisonnement de 1500 plantes, une rivière irrigue le parc de 500 m2, ponctué de bancs pour admirer la ville, à 45 m au-dessus du sol.

Jardin public Utrecht
Jardin public Utrecht - © Eilo
A mi-hauteur d'une tour tertiaire à Utrecht, un parc public de cinq ares décroche la feuille d'or de la catégorie Paysage intérieur.

 

Gommage des frontières

 

Autre doublé du palmarès, un restaurant gastronomique du Vexin français remporte à la fois le prix du public et la feuille d’or de la catégorie « plante artificielle ». Deux qualités ont frappé le jury, au-delà des suspensions qui associent le plaisir de la gastronomie à l'impression de nature : le gommage des frontières entre l’intérieur du restaurant et son environnement extérieur verdoyant, et la reconversion d’une ancienne piscine qui met ce bâtiment à l’heure de la sobriété foncière. La feuille d’or échoit à l’entreprise de paysage belge Green Mood.

Les illusionnistes du végétal ont également frappé les jurés qui ont examiné le parking Quartier bleu de Hasselt (Belgique) : signées par l’entreprise néerlandaise Mekelenkamp/Plantenman, les couronnes de plantes artificielles soulignent les puits de lumière naturelle, tout en dissimulant le dispositif de sprinklage, pour créer une ambiance qui contribue à l’apaisement des mobilités urbaines. Titulaire de la feuille d’argent de sa catégorie, cette réalisation contribue à démontrer la fusion des savoir-faire à laquelle invite le paysage intérieur, entre le dedans et le dehors, le minéral et le végétal, la technique et l’art…

Quartier bleu
Quartier bleu - © raf beckers
Les couronnes de faux végétaux qui entourent les puits de lumière ont valu la feuille d'argent décroché par le parking Quartier Bleu de Hasselt (Belgique) dans la catégorie "Végétation artificielle".

 

Le végétal s’agrippe au bâti

 

Même la catégorie « Composition isolée », qui a offert sa feuille d’or à l’allemand Pflanzen Forum, illustre l’interaction entre les savoir-faire du bâtiment et du génie végétal : dans un hôtel de Francfort, la « Room of the tree » marie de nombreuses essences végétales, le long d’une structure métallique connectée au réseau d’eau de l’immeuble.

Cette interaction illustre le message des prix : apporter la contribution du paysage intérieur au mouvement So Green, présenté lors de la proclamation du palmarès par Marie Mertens, déléguée générale de l’association européenne des entreprises de paysage (Elco). Des architectes paysagistes aux jardiniers, les associations professionnelles membres contractualisent leurs engagements dans le programme Horizons de l’Union européenne, pour restaurer et renforcer les écosystèmes urbains et ruraux.

Commentaires

L’Europe dévoile ses paysages intérieurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil